Aide à domicile - Auxiliaire de vie sociale

aide à domicile
Publié le 28/10/2008
Durée : La formation en alternance est organisée sous forme modulaire sur une période de 9 à 36 mois.
Diplôme obtenu :

Diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale

Contenu de la formation

La formation se compose de :

  • 500 heures de formation théorique
  • 560 heures (quatre mois) de stages.

Conditions d'admission

La formation est accessible à toute personne, sans aucun diplôme requis. Néanmoins, le candidat devra satisfaire un examen permettant d’évaluer des pré-requis qui comprend :

  • un questionnaire d’actualité orienté sur les problèmes sociaux (1h 30) ;
  • un entretien avec un jury.

Les dispenses
Les titulaires des diplômes suivants sont dispensés de l’ensemble de l’examen d’évaluation des pré-requis :

  • DEAMP, Diplôme d’état d’aide médico-psychologique ou certificat d'aptitude aux fonctions d'aide médico-psychologique ;
  • DEAF, diplôme d'état d'assistant familial ;
  • BEP, brevet d’études professionnelles "carrières sanitaires et sociales" ;
  • BEP d'assistant animateur technicien ;
  • BEPA, brevet d’études professionnelles agricoles, option "services - spécialité services aux personnes" ou "économie familiale et rurale" ;
  • BEPAAT, brevet d’aptitude professionnel d’assistant animateur technicien ;
  • CAP, certificat d’aptitude professionnelle "petite enfance" ou "employé technique de collectivité" ;
  • CAP d'employé technique de collectivité ;
  • CAP d'assistant technique en milieu familial ou collectif ;
  • CAPA, certificat d’aptitude professionnelle agricole option "service en milieu rural" ou "employé d’entreprise agricole - employé(e) familial(e) ;
  • DPAP, diplôme professionnel d’auxiliaire de puériculture ;
  • DPAS, diplôme professionnel d’aide soignant ;
  • Titre professionnel assistant de vie ou titre professionnel assistant de vie aux familles ;
  • Certificat employé familial polyvalent suivi du certificat de qualification professionnelle assistant de vie.

Le métier

L’auxiliaire de vie sociale veille au bien-être de la personne âgée chez laquelle il se rend. Il lui apporte un soutien moral et pratique (soins d’hygiène, aide aux tâches quotidiennes, etc) dans sa vie de tous les jours.

Perspectives de carrière

auxiliaire de vie sociale