PIROPS - Renforcement des capacités pour la réduction des risques

Date de début : 01/04/2007

Programme :
Réduction des risques de catastrophes

Pays : Nouvelle Calédonie

Projet : Fini

Bénéficiaires

1000 familles soit environ 5000 personnes affectées, 180 équipiers formés,
Partenaires : les sociétés nationales Croix-Rouge du Pacifique Sud

Contexte

Dans le cadre de son expertise dans le domaine de la préparation aux désastres et de la réponse aux urgences, et suite à l’expérience acquise sur les deux plateformes d’intervention dans l’Océan Indien (PIROI) et les Caraïbes (PIRAC), la Croix-Rouge française a mis en place dès le début 2007 une plateforme d’intervention régionale pour l’Océan Pacifique Sud en Nouvelle-Calédonie. La fréquence et la disparité des types de catastrophes nécessitent d’apporter une réponse appropriée et spécifique au vu de l’immensité géographique des territoires.
Les risques majeurs encourus dans le Pacifique Sud sont essentiellement liés aux risques naturels :
- Une moyenne de 150 séismes par an, de magnitude supérieure ou égale à 6 sur l’échelle de Richter (risque naturel majeur le plus meurtrier)
- Affaissement des îles sous leur propre poids
- Nombre important de volcans actifs autour de l’océan Pacifique (« ceinture de feu du Pacifique »)
- Une moyenne de 4 cyclones par an
- Une lutte contre les feux rendue difficile par un territoire très montagneux et escarpé

Objectifs

La PIROPS est une structure conçue pour répondre aux besoins des populations touchées par les catastrophes naturelles dans les pays du Pacifique sud en coopération avec les autorités publiques et les autres Sociétés Nationales du Mouvement Croix-Rouge / Croissant Rouge. Elle peut déployer sur sa zone des équipes de bénévoles formées et entraînées aux techniques de réponse aux urgences humanitaires pouvant fournir de l’eau potable quand tout est détruit, distribuer des kits pour répondre aux besoins primaires et procurer les premiers soins.
Les principaux objectifs de ce programme sont donc de :

- Contribuer au renforcement d’une réponse coordonnée et adaptée aux besoins des populations touchées par les catastrophes naturelles récurrentes du Pacifique Sud.

- Accroître les capacités matérielles, logistiques et humaines de réponse dans la zone Pacifique Sud, avec comme zone prioritaire la Nouvelle Calédonie, le Vanuatu et les Salomon, ainsi que les connaissances des populations en préparation aux catastrophes naturelles en Nouvelle-Calédonie.

Actions

- Mise en place d’un lot d’intervention d’urgence (achat, et stockage de kits de secours d'urgence, traitement d'eau, abris temporaires, soins de santé) permettant de répondre aux besoins primaires de 1000 familles.

- Recrutement et formation de 180 équipiers du Mouvement CR mobilisables en 48 Heures dans les domaines du traitement d’eau potable, des soins de santé et de la logistique

- Amélioration des connaissances des risques pour la population, de sorte à mieux se préparer et à réagir en conséquence lors de catastrophes naturelles

Le projet ALERTE

Ce projet a pour objectif de sensibiliser les enfants aux 6 risques naturels présents en Nouvelle-Calédonie à travers une campagne en milieu scolaire. La campagne a été élaborée dans l’optique de sensibiliser toutes les écoles primaires de la Nouvelle-Calédonie. Elle a été financée dans un premier temps avec le soutien de l’Union Européenne dans le cadre du Fonds Européen de Développement (FED) et sur des fonds propres de la Croix-Rouge. Dans un second temps, le Gouvernement de Nouvelle Calédonie, au regard des résultats positifs et dans une volonté de prolonger cette action, a souhaité confier à la PIROPS une enveloppe de 15 millions de francs pacifique afin de développer des supports et des ateliers de sensibilisation aux catastrophes naturelles dans les écoles.

Article du Bulletin Médical Calédonien (avril 2011):

LA PIROPS, une vocation à l’urgence

Alors que la saison cyclonique débute à peine, Vania, Wilma et Anthony font déjà parler d’eux. L’équipe de la Plate-forme d’Intervention Régionale Océan Pacifique Sud (PIROPS) est sur le qui-vive, prête à intervenir sur le terrain pour secourir les populations touchées et apporter un soutien technique et logistique dans les zones sinistrées. la PIROPS est avant tout une équipe d’urgence humanitaire à vocation régionale, composée de bénévoles compétents qui peuvent être déployés très rapidement sur le lieu d’une catastrophe.

Les cyclones, les inondations, les glissements de terrain, les tremblements de terre, les feux de brousse, les éruptions volcaniques et les tsunamis : voici les principaux motifs d’intervention de la PIROPS. Crée en 2007, cette plate-forme d’urgence de la Croix-Rouge Française, basée en Nouvelle-Calédonie, s’inscrit dans la stratégie de préparation et de réponse aux catastrophes naturelles mise en œuvre par l’association à travers le monde et qui lui permet de déployer rapidement des équipes d’urgence et de secours lorsqu’un pays est durement frappé par une catastrophe naturelle ou humaine.

Comme ses deux grandes sœurs de la Croix-Rouge Française, la PIROI (Plate forme d’Intervention Régionale de l’Océan Indien) et la PIRAC (Plate forme d’Intervention Régionale des Antilles-Caraïbes), la PIROPS dispose d’un grand champ d’action, où elle peut intervenir en support des Croix-Rouge du Pacifique, (toutes Sociétés Nationales issues du mouvement Internationale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge) et en coopération avec les pouvoirs publics locaux.

Financée par le Fonds Européen de Développement (9ème FED) depuis 2009, la Croix-Rouge Française a également reçu le support du Haut Commissariat de la République Française, du gouvernement de Nouvelle Calédonie et plusieurs institutions calédoniennes. La plate-forme fait également partie de plusieurs organes de coordination régionale (Croix-rouge, Nations Unies,…) et travaille en étroite collaboration avec ses consœurs de la Croix Rouge et avec les acteurs de l’urgence (Sécurité Civile, FANC, DASS, …)

La structure de la PIROPS est conçue pour porter assistance aux personnes victimes des catastrophes naturelles et répondre à leurs besoins primaires : Soins de santé primaire, distribution alimentaire ou de produits de première nécessité ou encore traiter et fournir de l’eau potable. Pour cela, la PIROPS peut, dans ces différents cas de figure, assurer la distribution de kits (hygiène, abri temporaire, cuisine, outillage pour reconstruire) pour 1000 familles soit 5000 personnes, l’approvisionnement en eau potable pour 5000 personnes au moins et permettre une facilité d’accès aux soins de santé primaires. Par ailleurs, elle peut et doit aussi informer les populations sur les risques liés aux catastrophes et former ces dernières aux comportements à adopter en cas de crise.

Cette phase d’assistance est rendue possible par les moyens logistiques importants dont dispose aujourd’hui la PIROPS :

· Un stock sécurisé situé à Nouméa, et approvisionné en matériel de distribution, eau/assainissement et santé en Nouvelle-Calédonie selon des standards internationaux.

· Des moyens de transports identifiés pour acheminer le matériel auprès des victimes

· Des moyens de communication maîtrisés par l’ensemble des membres PIROPS

Les actions que mène la plate-forme Océanienne s’inscrivent dans la continuité des objectifs qu’elle privilégie et qu’elle défend, à savoir d’apporter une réponse coordonnée et adaptée aux besoins des populations touchées par les catastrophes naturelles récurrentes du Pacifique Sud, mais aussi d’assurer et maintenir les capacités matérielles, logistiques et humaines de réponse dans la zone Pacifique Sud.

L’une des caractéristiques principale de la PIROPS réside dans sa capacité à mobiliser une équipe d’environ 200 personnes* compétentes, formées et entraînées aux techniques de réponse aux urgences humanitaires et mobilisables en 48h. Rassemblés en équipes spécialisées dans des domaines précis, tels que la santé, l’assainissement de l’eau et la logistique/distribution d’urgence, ces volontaires suivent ou ont suivi une formation initiale dispensée au sein de la PIROPS, qui leur permette d’acquérir les bases d’une intervention dans des contextes d’urgence.

Ces formations, qui sont au nombre de trois, s’adressent avant tout à des volontaires qui possèdent déjà de solides acquis dans les domaines de l’eau, la logistique et la santé, ainsi qu’une parfaite maîtrise de l’anglais :

· La formation logistique et distribution:

A destination de volontaires souhaitant intervenir dans le cadre des actions de réponse d’urgence aux catastrophes, leur mission principale consiste à organiser, acheminer et de procéder à la distribution des biens de première nécessité dans les zones affectées par un désastre.

L’objectif de cette formation est d’intégrer des volontaires au sein des équipes d’urgences de la PIROPS pour des interventions régionales dans le Pacifique Sud, ainsi que dans celles de la Croix-Rouge Française (Equipes de Réponses aux Urgences) pour des opérations internationales de plus grande envergure.

· La formation « WATSAN » (eau et assainissement):

Acronyme composé de « WAT » pour « water » et « SAN » pour « sanitation », la formation WATSAN est quant à elle destinée à des professionnels de l’eau ayant ou souhaitant vivement renforcer leurs compétences dans la réhabilitation des réseaux d’approvisionnement et d’assainissement d’eau potable en mission humanitaire, et de développer leur savoir-faire en cas de catastrophe. A l’issue de cette formation, le volontaire intègre le dispositif de la PIROPS et pourra être mobilisé pour intervenir sur des zones durement touchées.

La PIROPS a à ce jour formé 193 personnes, et dispensé 6 formations à ses volontaires (1 formation Santé, 2 formations WATSAN, 3 formations Logistique) dans le cadre de sa politique de renforcement des moyens de préparation et de réponse aux catastrophes dans la région

La Plate-forme d’Intervention Régionale Océan Pacifique Sud œuvre depuis sa mise en place pour préparer les volontaires aux situations de catastrophes naturelles, et composer des équipes prêtes à intervenir au profit de populations affectées par une catastrophe.

 Ce travail a été concrétisé par l’envoi de plus de trente volontaires sur plusieurs opérations lors de ces trois dernières années : Crise de choléra en Zimbabwe, Tsunami et inondations aux Salomon, déplacement de population sur l’île de Gaua au Vanuatu, marées destructrices en Papouasie Nouvelle Guinée, Tsunami aux Samoa, tremblement de terre à Haïti, cyclone à Futuna, inondations au Pakistan et très dernièrement par l’envoi d’un volontaire au sein de la Croix-Rouge du Vanuatu pour participer à la mission d’évaluation des dégâts après le passage du cyclone Vania dans la province de Tafea.

Ces opérations sont organisées en collaboration avec la Croix-Rouge du pays concerné et sous la coordination de la Fédération Internationale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge.

Joris kamadrane

Bailleurs :

Commission Européenne - EUROPEAID/DEVCO

Logo EuropeAid
La nouvelle direction générale (DG) du développement et coopération – EuropeAid est chargée d'élaborer les politiques européennes en matière de développement et de fournir l'aide de l'UE dans le monde par l'intermédiaire de projets et de programmes. Elle réunit deux anciennes directions générales: la DG Développement et la DG EuropeAid.
Site : ec.europa.eu/europeaid/index_fr.htm