150 ans d’action humanitaire : hommage aux femmes

150 ans d’action humanitaire : hommage aux femmes
Publié le 07/03/2014

Si c’est un homme, Henry Dunant, qui a créé la Croix-Rouge, ce sont des femmes qui l’ont construite. Ce sont elles qui ont œuvré sur le terrain et qui se sont battues pour obtenir une formation. Sans revendication féministe, elles ont su imposer une forte présence féminine, et ce, depuis 150 ans !

Un très beau reportage diffusé le 4 mars 2014, dans le Magazine de la Santé sur France 5. Disponible également sur le site allodocteurs.


8 mars : journée internationale de la femme

Des femmes engagés

Depuis sa création, l’histoire de la Croix-Rouge française est étroitement liée à l’engagement des femmes en son sein. Déjà en 1864, les femmes jouent pleinement un rôle déterminant en apportant, sur les champs de bataille, les soins nécessaires aux blessés de guerre. Depuis lors, leur rôle n’a cessé de s’amplifier : création du diplôme d’Etat d’infirmière (1922) ; création des infirmières pilotes secouristes de l’air (1934) ; création des conductrices ambulancières (1939) …

Des femmes au pouvoir

Depuis cette période, accompagnant le déploiement et la diversification des actions de la Croix-Rouge, les femmes ont pris une place prépondérante : elles représentent aujourd’hui près de 65 % des bénévoles de notre association. 50 % d’entre elles occupent des postes de présidence au niveau local, 30 % sont présidentes de délégations départementales.

Des femmes sur tous les fronts

Mobilisées sur le terrain de l’action sociale (urgence sociale, aide alimentaire et vestimentaire, lutte contre l’illettrisme, accompagnement vers la réinsertion, etc), il n’en demeure pas moins que la réalité du terrain donne aussi à voir une autre facette de la femme au cœur de l’action humanitaire : une femme qui mène des missions dans des conditions où la place des hommes est plus communément attendue. C’est le cas des femmes Volontaires en Missions Internationales ainsi que celles (30%) qui sont aujourd’hui intégrées aux équipes ERU (Equipe de Réponse aux Urgences). La présence de femmes dans les prisons apportant des « formations aux gestes qui sauvent » aux hommes incarcérés en est un autre exemple.