Améliorer la qualité des formations paramédicales au Mali et au Maroc

Le professeur Mattei pendant l'inauguration au Mali
Publié le 16/11/2011

Le président de la Croix-Rouge française, Jean-François Mattei, s’est rendu au Mali et au Maroc pour promouvoir les partenariats entre nos instituts de formation et les écoles des Sociétés nationales des deux pays. A cette occasion, deux accords de jumelage ont été signés.

Deux accords de jumelage, destinés d’une part à favoriser la mise en place de structures de formation sanitaire et sociale de qualité et innovantes, d’autre part à favoriser les échanges entre étudiants, viennent d’être signés au Maroc et au Mali. Une première convention cadre de partenariat entre la Croix-Rouge française (via la directrice de la formation) et le Croissant-Rouge marocain (via son vice- président) avait été ratifiée le 11 mai dernier.

Signature au Maroc


Ce partenariat dans le domaine de la formation paramédicale a été initié en juin 2009 par un premier jumelage entre l'institut régional de formation sanitaire et sociale (IRFSS) de Midi-Pyrénées de la Croix-Rouge française, et le Centre SAR la Princesse Lalla Malika de formation des volontaires et des cadres de la santé basé à Tétouan (Maroc). L’institut de formation marocain a ouvert ses portes en novembre 2010 et propose des formations d’aide-soignante, d’infirmier auxiliaire, d’infirmier polyvalent et de sage-femme.

mali 1


L’institut national de formation sanitaire et sociale de Bamako (Mali) a également signé en juin 2011 des accords de jumelage avec l’IRFSS Croix-Rouge de Basse-Normandie. Des échanges entre ces deux structures ont déjà eu lieu.

mali 2


Ces jumelages interviennent dans le cadre d’un projet financé en partie par l'Union européenne sur une durée de trois ans qui vise à mettre en place un réseau d'établissements d'enseignement et de formations techniques et professionnels au Maghreb et en Afrique de l'Ouest. Outre le partenariat Nord/Sud, ce projet vise également à renforcer les liens régionaux par l’instauration d’échanges Sud/Sud. Ainsi, en juin 2011, les instituts de formation du Croissant-Rouge marocain et de la Croix-Rouge du Mali se sont engagés dans une convention partenariale. Les personnels enseignants et administratifs ont déjà pu bénéficier de ces soutiens réciproques. Novembre 2011 sera l’occasion pour les étudiants des instituts de formation d’étendre ce jumelage Sud/Sud aux échanges entre futurs professionnels soignants.