24000 personnes sensibilisées au choléra à Port-au-Prince

Des enfants dans un camp après la venue d'une équipe de sensibilisation
Publié le 03/11/2010

Depuis dix jours, les volontaires tournent sans relâche sur les 18 camps et dans les 6 quartiers d’intervention de la Croix-Rouge française à Port-au-Prince la capitale. Grâce à cette intervention en soutien de la Croix-Rouge haïtienne, 24000 personnes ont reçu des informations sur le choléra.

Lundi 25 octobre, les équipes de promotion de l’hygiène et les animateurs Réduction des Risques CRF, rejoints par des volontaires de la Croix-Rouge haïtienne ont uni leur force et ont été formés à la diffusion des messages cholera (voir en encadré). Depuis, ces 28 volontaires ont sillonné sans relâche les 18 camps et 6 quartiers de Delmas pour remplir leur mission. Réparties par zone d’intervention, 7 équipes de 4 personnes tournent quotidiennement.

sensibilisation

Sur le terrain

En collaboration avec les comités assainissement et hygiène des camps, véritables relais au sein des communautés, les volontaires se sont livrés à de multiples exercices de diffusion de l’information : porte-à-porte, réunions de groupes, diffusion de l’information dans les lieux communautaires, les écoles, les églises, les arrêts de tap-tap (taxis locaux). Bref, partout où les gens sont en contact.

sensibilisation 2


« Nous expliquons aux gens ce qu’est le choléra, quels sont les symptômes, quelles sont les bons gestes à avoir en prévention et au cas où quelqu’un présente des symptômes », explique Corvoisier, volontaire membre de l’équipe Croix-Rouge française. Boire de l’eau traitée, se laver les mains avec du savon, laver les aliments, ne pas faire ses besoins à terre, nettoyer les déchets… Autant de bons conseils à appliquer !

information kolera kreole

Pour appuyer la démarche, des panneaux d’information en créole ont été affichés dans les des camps, à proximité des latrines par exemple.

Diffusion massive de spots radios

Le Mouvement Croix-Rouge a aussi organisé la diffusion massive de spots radios préalablement imaginés et réalisés par l’équipe Promotion de l’Hygiène de la Croix-Rouge française, petite fierté de cette équipe dévouée, sur les stations de radio nationales et locales et sur Radio One, qui dédie régulièrement des espaces à la Croix-Rouge.

Désinfection et distribution de matériel

Parallèlement, la Croix-Rouge française a organisé des campagnes de désinfection dans les camps. Des équipes « pulvérisation », composées de volontaires de la section assainissement, ont aspergé les latrines, douches, points d’eau stagnantes de solutions à très haute teneur en chlore de manière préventive.

Une dame pipi

Des « dames pipi » ont été recrutées et formées dans les communautés pour désinfecter au quotidien les latrines. Balais, serpillères, javel, gants, brosses, seaux… leur ont été distribués.

La Croix-Rouge française a aussi décidé d’installer dans les camps des futs d’eau chlorée pour le lavage des mains. Au total 80 futs de 200 litres ont été répartis stratégiquement dans les camps et quartiers : aux entrées des sites, à proximité des blocs de latrines et douches, ou des lieux de rassemblement communautaires (églises, écoles…)

fut de 200 L

Des personnes chargées de remplir et de gérer ces futs ont été formées à la préparation de la solution. Elles sont aussi chargées d’encourager les gens à se laver les mains et font un comptage quotidien de ceux qui répètent ces pratiques au sortir des latrines. Les comités ont été équipés de chlore, masques, gants, lunettes de protection, seaux…


sensibilisation 3