Des devoirs aux loisirs, les enfants les plus démunis développent leur potentiel

Alexis aide les enfants en difficulté du quartier en organisant des activités ludiques et pédagogiques
Publié le 22/11/2017

Alexis aide les enfants en difficulté du quartier en organisant des activités ludiques et pédagogiques.

Bénévole à l’unité locale du 19e arrondissement de Paris, Alexis aide les enfants en difficulté du quartier en organisant des activités ludiques et pédagogiques. 

« Dès mon arrivée en 2010, j’ai mis en place des séances d’accompagnement scolaire pour les élèves dont les parents n’ont pas les moyens de payer des leçons. Je suis pour l’égalité des chances. Ils sont en primaire et assistent à un cours particulier hebdomadaire. Souvent, le décrochage scolaire est lié à l’absence de cadre adéquat pour que l’enfant puisse faire ses devoirs à la maison. Nous échangeons une fois par mois avec les familles pour trouver les solutions les plus adaptées à chaque enfant.

 

En leur apportant une méthode de travail, les petits sont plus calmes, plus concentrés. Leurs résultats s’améliorent. C’est un véritable plaisir de les voir sourire ! On a vraiment l’impression de jouer un rôle dans leur développement, en les rendant plus autonomes.

 

J’organise également des sorties extra-scolaires deux fois par mois, avec des collégiens en difficulté. Ils découvrent de nouveaux sports. Accrobranche, hockey sur glace ou boxe, ces activités leur permettent de se dépenser et qui sait, de susciter des vocations. Ils participent aussi à des journées culturelles thématiques. L’année dernière, c’était le street art ; cette fois, on aborde l’écoconstruction.

J’aime apprendre à ces ados la débrouillardise et les initier à de nouveaux univers. Quand ces petites boules d’énergie se mettent à l’œuvre, le résultat est bluffant !»

Laurie Goret