La Croix-Rouge s’engage pour construire un avenir aux enfants défavorisés

En France, 3 millions d’enfants pauvres sont directement affectés par la situation de précarité dans laquelle vivent leurs parents.
Publié le 14/11/2017

En France, 3 millions d’enfants pauvres sont directement affectés par la situation de précarité dans laquelle vivent leurs parents.

En France, 3 millions d’enfants pauvres sont directement affectés par la situation de précarité dans laquelle vivent leurs parents. Dès lors, comment se construire un avenir ? Comment faire face aux aléas de la vie lorsque les bases sont déjà fragiles ? Mobilisée depuis toujours pour l’enfance, la Croix-Rouge française poursuit son engagement auprès des familles et met tout en œuvre pour lutter contre les inégalités sociales dès le plus jeune âge.


En France, 1 enfant sur 5 est pauvre

Selon une étude de l’Insee1, 8,8 millions de personnes - soit 14,1% des Français -  vivent actuellement sous le seuil de pauvreté, avec moins de 1 008 € par mois (60% du revenu médian).  Des conditions de vie difficiles pour les parents qui ont souvent du mal à répondre aux besoins matériels et éducatifs de leurs enfants.

Les premières années de vie d’un enfant, on le sait, sont fondamentales pour son développement et influenceront sa future vie d’adulte. Or tous les enfants ne commencent pas leur parcours avec les mêmes chances puisqu’aujourd’hui en France 1 enfant sur 5 est pauvre. Santé, alimentation, scolarité, loisirs… la précarité investit tous les champs de l’existence et risque d’influer durablement sur le bien-être physique, psychique et social de ces enfants. Au-delà du dénuement matériel, renfermement sur soi et exclusion sociale font souvent partie du lourd tribut payé par les enfants vivant dans des familles en situation de précarité.

3 MILLIONS D’ENFANTS PAUVRES

31 000 ENFANTS SANS DOMICILE FIXE


Lutter contre les inégalités dès le plus jeune âge

L’action de la Croix-Rouge française vise à répondre au plus près aux besoins des familles, dans une logique d’accompagnement global mais aussi de prévention.

Grâce à une approche complémentaire, nos équipes bénévoles et salariées accompagnent ainsi les parents à travers des aides matérielles mais aussi dans leur fonction éducative, en garantissant l’accès aux soins, à l’éducation et à la culture. 

Les difficultés socio-économiques touchent plus particulièrement les parents sans diplôme, les parents isolés, les familles monoparentales et les personnes sans emploi. C’est vers ces publics en particulier que la Croix-Rouge française se mobilise plus particulièrement en proposant notamment un soutien à la parentalité.

3 500 PLACES

102 ÉTABLISSEMENTS DONT  57 CRÈCHES, 8 SERVICES DE PROTECTION MATERNELLE ET INFANTILE (PMI) et 35 ACTIVITÉS DE PROTECTION DE L’ENFANCE


Les crèches Croix-Rouge : une offre éducative et pédagogique bienveillante 

Au-delà de leur mission éducative, les crèches sont souvent le seul espace extérieur au milieu familial que connaissent les enfants avant leur scolarisation. Lieux d’écoute et d’échanges pour toutes les familles, en particulier les familles vulnérables qui se retrouvent souvent isolées socialement, elles permettent aussi un meilleur dépistage précoce.

Les 57 crèches Croix-Rouge ont pour mission de créer un environnement humain et matériel sécurisant pour les enfants, favorisant l’autonomie, la découverte du monde et les relations sociales des tout-petits.

Elles se sont dotées d’un projet social commun qui a pour objectifs de :

  • favoriser la mixité sociale en accueillant tous les enfants et en portant une attention particulière aux enfants dont les parents rencontrent des difficultés (économiques, sociales, de santé…), aux enfants en situation de handicap ou ayant besoin d’être accueillis en urgence. Les enfants dans ce type de situation représentant 1 accueil sur 4 dans nos crèches ;  
  • d’apporter des réponses adaptées aux besoins des familles, en fonction des difficultés auxquelles elles peuvent être confrontées (besoins sociaux, besoins de flexibilité dans les modalités d’accueil et l’amplitude horaire, etc.) ;
  • de favoriser la socialisation primaire de l’enfant grâce à une action éducative centrée sur son éveil et son bien-être ;
  • d’apporter un soutien à la parentalité, en accompagnant les parents dans leur rôle, notamment les familles monoparentales ou en situation de précarité afin de leur permettre d’assurer le soin, le développement et l’éducation de leur enfant.

La protection de l’enfance

Notre association gère 35 structures de protection de l’enfance : maisons d’enfants à caractère social (MECS), centres maternels, relais parentaux, service de placement familial… Au sein, de ces structures, nos professionnels (psychologues, éducateurs…) ont pour ambition de protéger les enfants victimes de violences ou d’abus, d’accompagner les enfants les plus vulnérables vers l’autonomie et de contribuer à la restauration des liens parents-enfants ainsi qu’au maintien des liens au sein des fratries.


La protection maternelle et infantile

A travers ses 8 services  de protection maternelle et infantile (PMI), la Croix-Rouge française assure des consultations médicales gratuites pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 6 ans. Ces dispositifs s’adressent à des publics généralement très éloignés des dispositifs de santé et permettent d’assurer un suivi des enfants et un repérage de troubles éventuels.


Le soutien à la parentalité : un axe de prévention prioritaire

Accompagner les enfants, c’est aussi et avant tout accompagner les familles. C’est pourquoi la Croix-Rouge française leur propose un accompagnement à la parentalité visant à favoriser le bien-être de l’enfant et de sa famille et le développement d’un lien parent/enfant de qualité.


Les actions des bénévoles

En complémentarité des actions menées au sein de nos établissements, notre association développe des interventions de proximité à travers son réseau d’unités locales réparties sur tout le territoire. Grâce à l’implication de nos bénévoles, nous apportons une aide quotidienne aux familles en situation de précarité, à travers :

  • des aides matérielles : aides alimentaire et vestimentaire (épiceries sociales, vestiboutiques…) ;
  • l’apprentissage de la langue : il s’agit de transmettre les savoirs de base à un public qui connaît des difficultés avec le français pour leur permettre notamment de rechercher un emploi  ou d’accompagner leurs enfants tout au long de leur parcours scolaire ;
  • l’accès aux loisirs : l’enjeu est de permettre à des familles en difficulté de partir quelques jours en vacances afin de retrouver un temps de respiration indispensable à l’équilibre personnel et familial.

Les Espaces bébé-parents (EBP)

Au-delà  de ses crèches, notre association s’engage auprès de la petite enfance à travers un projet novateur porté par les bénévoles – les espaces bébé-parents qui rencontre un succès grandissant auprès des familles bénéficiaires.

Lieux d’accueil, de soutien, d’information et d’orientation destinés aux parents avec enfants de moins de 3 ans en situation de précarité, ces espaces accueillent en majorité des familles avec de faibles revenus, des familles étrangères demandeuses d’asile dont les dossiers sont en cours d’instruction, des familles monoparentales ou des personnes rencontrant des difficultés ponctuelles (divorce, déménagement).

Loin de se limiter à une simple aide matérielle (produits alimentaires et d’hygiène, jouets, articles de puériculture), les EBP favorisent la création de lien social et proposent un accompagnement à la parentalité. Conseils et informations sur la prise en charge des enfants (rythmes de vie, équilibre alimentaire, santé…), ateliers cuisine, massage du bébé ou encore estime de soi : les nombreuses activités permettent aux familles de rompre avec leur quotidien et d’avoir un rôle moteur dans l’amélioration de leurs conditions de vie.

23 EBP EN FRANCE

1 500 FAMILLES ACCOMPAGNÉES

150 ATELIERS RÉALISÉS

12 000 PANIERS DISTRIBUÉS

1 France, portrait social, édition 2016 – Insee Références.