Fortes intempéries dans le Sud et le Sud-Ouest

arbre déraciné - AFP/
Publié le 26/01/2009

Depuis vendredi 23, les équipes de la Croix-Rouge sont en alerte dans le Sud et le Sud-Ouest du pays. Les secouristes bénévoles de l’association sont intervenus à de nombreuses reprises pour venir en aide aux populations fortement touchées par des intempéries d’une ampleur inhabituelle.

Coordonnés à partir d’un PC national avancé installé à Mont de Marsan, plus de 250 volontaires de la Croix-Rouge française ont mené des actions de renfort aux équipes de secours public, de transport de victimes, d’approvisionnement en eau pour de très nombreux foyers en difficulté, de mise en place de centres d’hébergement d’urgence dans 11 départements du sud-ouest. Ces actions de soutien restent d’actualité puisque plus de 500 000 personnes demeurent encore privées d’électricité.

Au total, 13 départements ont été frappés par la tempête, dont 9 en alerte rouge ce week-end. Des plans ORSEC ont été déclenchés dans les Landes et dans le Gers. On recense pour l’instant six personnes décédées. 800 000 personnes ont été privées d’électricité et 300 000 de téléphone fixe. De nombreux foyers éprouvaient aussi des difficultés d’approvisionnement en eau. Certaines routes secondaires restaient encore inaccessibles ce matin. Des établissements scolaires ont du être fermés.

Nos interventions

En Aquitaine : deux équipes Croix-Rouge sont venues en renfort du Samu pour les transports des personnes. Une cellule de crise a été montée à la préfecture, nos actions évoluent en fonction des évaluations en cours.

Dans les Landes : 120 000 foyers ont été privés d’électricité et parfois d’eau. Les axes routiers principaux et secondaires ont du être dégagés. La Croix-Rouge est intervenue notamment dans la gestion de la distribution d’eau et a déployé de dix binômes spécialisés dans l’évaluation, avec la collaboration du Secours catholique. 400 lits vont être acheminés et d’autres opération engagées à la suite des évaluations en cours.

Dans les Pyrénées-Atlantiques : 270 communes, soit 55 000 foyers, ont été privées d’électricité. 18 bénévoles Croix-Rouge sont intervenus pour diverses opérations de soutien aux populations dans les communes de Montardon, Sauveterre et Saint-Pé-de-Leren.

Dans les Pyrénées-Orientales : 30 % des foyers ont été privés d’électricité et la population a subi de grandes difficultés d’approvisionnement en eau. De nombreuses actions en faveur des populations atteintes par les intempéries ont été déclenchées, essentiellement à Perpignan.

Dans le Gers : diverses opérations de soutien aux populations ont été déclenchées dont l’ouverture d’un centre d’hébergement d’urgence, une distribution massive de bouteilles d’eau. L’ensemble des actions s’est déroulé en parfaite coordination avec les autres associations, les sapeurs pompiers et la DDASS.

Depuis dimanche, plusieurs équipes d’évaluation sont engagées, particulièrement dans le département des Landes, pour recenser les besoins des populations et définir les actions de post urgence à mener dans les jours et semaines qui viennent. Ces évaluations seront disponibles dans les prochains jours.

Pour faire face aux besoins urgents de la population et pour permettre aux équipes de la Croix-Rouge française de poursuivre leurs actions, car il faudra du temps pour faire face aux conséquences dramatiques de cette tempête, la Croix-Rouge française lance un appel à dons.