Humaniser la guerre : compétition nationale de Serious Game organisée par la Croix-Rouge française

Humaniser la guerre : compétition nationale de Serious Game organisée par la Croix-Rouge française
Publié le 23/04/2018

La compétition de Serious Game organisée par la Croix-Rouge française et soutenue par le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) a eu lieu le vendredi 6 avril à la Cité des Sciences et de l’Industrie. Le sujet : Humaniser la guerre à travers le jeu vidéo en sensibilisant au Droit International Humanitaire - DIH.

« (…) Humaniser la guerre, comment rendre plus humain un conflit, un affrontement dont le but est de nuire à autrui bel oxymore qu’en son temps Henri Dunant avait déjà soulevé dans son livre « Un souvenir de Solférino ». Henri Dunant, vous le savez, c’est ce citoyen genevois qui vient à la rencontre de Napoléon III pour faire des affaires et qui découvre le champ de bataille de Solférino, 40 000 soldats morts ou blessés. Il écrit les mots célèbres aujourd’hui: « Le soleil du 25 juin éclaira l’un des spectacle les plus affreux qui se puisse présenter à l’imagination. Le champ de bataille est partout couvert de cadavres d’hommes et de chevaux ». En publiant ce livre Henri Dunant pose les bases de la première convention de Genève de 1864. Le droit international humanitaire est né pour réconcilier deux mots irréconciliables guerre et humanité.»

Extrait du discours de Jacques Grimont, membre du Conseil d’Administration de la Croix-Rouge française.


4 écoles en compétition – 5 projets

5 groupes d’étudiants ont travaillé  plusieurs mois sur ce programme ambitieux. Un travail important salué par un jury prestigieux composé notamment des membres de la CRF, du CICR, Ubisoft, Vidéo Games Without Borders réuni pour sélectionner le grand vainqueur. Les propositions des étudiants étaient pertinentes et différentes. Chaque groupe a su proposer une interprétation créative et en présenter une démo entièrement développée par leur soin.

Une jeunesse qui ne connaissait pas l’existence du DIH avant de participer à ce concours et pourtant chaque groupe a su comprendre les enjeux importants que celui-ci représente.

Le groupe gagnant, de l'Institut de l'Internet et du Multimédia (IIM), a remporté une enveloppe budgétaire couvrant les frais de création du jeu "Peace of Minds".


Pourquoi la diffusion du DIH ?

La diffusion du droit international humanitaire est une des missions statutaires et historique de la Croix-Rouge française (1er article des statuts de la CRF)

L’association le fait par le biais de conférences et en intervenant dans des cursus civils ou militaires. Elle a pourtant bien conscience qu’il faut aller plus loin et le rendre plus proche et plus accessible afin de pouvoir sensibiliser les jeunes générations.

Il est important pour tout le monde de comprendre la nécessité de préserver et de développer le DIH dans un monde en évolution et sujet à des avancés technologiques constantes (drone de guerre, cyberguerre, robot autonome etc.).


Pourquoi le jeu vidéo ?

C’est un moyen ludique et grand public permettant de toucher largement les jeunes et les moins jeunes. Souvent le jeu  est centré sur la guerre sans pour autant rappeler qu’il existe des règles, un cadre mis en place pour limiter l’atrocité des conflits.


Vous pouvez retrouver l'ensemble de la compétition en vidéo en cliquant ici.


Ecoles