JE SUIS CHARLIE

JE SUIS CHARLIE
Publié le 08/01/2015

La journée du 7 janvier 2015 restera marquée dans nos mémoires. L'attentat terroriste perpétré contre la rédaction de Charlie Hebdo et des fonctionnaires de police chargés de sa protection exprime une forme de barbarie, condamnable, méprisable et choquante.

En cette journée de deuil national, le professeur Jean-Jacques Eledjam, Président de la Croix-Rouge française, souhaite adresser un message :

La journée du 7 janvier 2015 restera marquée dans nos mémoires. L'attentat terroriste perpétré contre la rédaction de Charlie Hebdo et des fonctionnaires de police chargés de sa protection exprime une forme de barbarie, condamnable, méprisable et choquante.

Comme vous avez pu le constater dans les médias, la Croix-Rouge française a été sollicitée par les pouvoirs publics, immédiatement après ce terrible drame, pour participer aux opérations de secours et de soutien psychologique, organisées sur le théâtre des événements; 70 équipiers et une dizaine de véhicules ont ainsi été mobilisés, et je tiens à saluer solennellement l'engagement et le sens des responsabilités des membres de notre Association, de Paris et de la Région Île de France, engagés dans le dispositif mis en place par la Préfecture de Police. La région étant placée sous le régime du plan Vigipirate « risque d'attentats » (niveau le plus élevé), nous devons rester prêts à intervenir à tout instant. La Direction de l'Urgence et du Secourisme adressera, dans les prochaines heures, une note à destination de l'ensemble des délégations départementales.

J'adresserai au Ministre de l'Intérieur, dans la journée, un courrier, en notre nom à tous, pour lui exprimer les condoléances de la Croix-Rouge française aux familles des victimes. Par ailleurs, les drapeaux de nos locaux seront mis en berne pendant trois jours.

L'ensemble des bénévoles et des salariés de la Croix-Rouge française sont par ailleurs appelés à respecter aujourd'hui, jour de deuil national décrété par le Président de la République, la minute de silence organisée à 12 heures précises en mémoire des victimes. Au siège, le regroupement sera symboliquement organisé devant la statue d'Henry Dunant érigée dans le jardin.

Face à la haine, je vous appelle à l'unité, à l'humanité, à la solidarité, à la maîtrise de soi et à la vigilance afin qu'aucun amalgame ne puisse être effectué entre des terroristes qui « parce qu'ils n'aiment personne, croient qu'ils aiment Dieu » et la population de confession musulmane. 

Nos sept principes fondamentaux doivent plus que jamais nous guider.

Je vous prie d'agréer, Mes Chers Amis, l'expression de mon bien fidèle dévouement.

Professeur Jean-Jacques Eledjam