Portrait - Caroline Cross

Caroline Cross, vice-présidente de la Croix-Rouge française
Publié le 08/03/2017

Désireuse de faire du secourisme, Caroline Cross rejoint la délégation locale d’Annecy en 1987, un peu par hasard. Mais, très vite, elle se sent en parfaite adéquation avec les valeurs de la Croix-Rouge. Portrait de la Vice-présidente de la Croix-Rouge française.

L'engagement de Caroline Cross devient alors une évidence. Elle sera l’une des premières directrices locales de l’urgence et du secourisme de 1992 à 1994 à Annecy. Entre temps, elle est également devenue médecin instructeur national et participe au développement des modules de soutien psychologique. Présidente de la délégation locale d’Annecy de 1997 à 2004, elle gravit ensuite l’échelon de vice-présidente régionale puis celui de vice-présidente nationale, à sa grande surprise.
 
« Ma bonne connaissance du terrain et du réseau a sans aucun doute joué dans mon élection. Je sais également que le Président Jean-François Mattei était désireux de cette parité. Je crois pouvoir dire que ma sensibilité féminine est appréciée, prise en compte, tout comme mon tempérament rassembleur et consensuel.

Eloge de la différence

La Croix-Rouge française a cet énorme avantage qu’elle permet tous les échelons d’engagement, que ce soit au niveau des activités ou des responsabilités électives. A chacun de construire son parcours d’engagement, de faire valoir ses compétences. Jamais, en tout cas, je n’ai senti de différence de traitement parce que j’étais une femme, quelles que soient mes fonctions (…).
 
Personnellement, je n’oublie jamais pourquoi je suis à la Croix-Rouge. Mon engagement au sein de l’association est tout à fait complémentaire avec mon métier de médecin ; je le perçois comme une suite logique. Quelques soient les fonctions que j’occupe ou que j’ai occupées par le passé, je reste au service de ceux qui sont tout au bout de la chaîne. »

Géraldine Drot