Julien, assistant de service social

Julien, assistant de service social
Publié le 08/06/2015

Nous avons rencontré Julien, assistant de service social scolaire et ancien étudiant Croix-Rouge, qui nous a raconté avec beaucoup d'enthousiasme son parcours, ses choix professionnels et son quotidien dans les métiers du social.

Pouvez-vous vous présenter  en quelques mots (prénom, âge, études/parcours, profession, hobbies, …) 

Je suis Julien Maudoux. J'ai 30 ans, et je suis Assistant de Service Social Scolaire. J'ai obtenu mon D.E. en juillet 2009 et j'ai immédiatement trouvé du travail au sein du Service Social en Faveur des Elèves du Var dès fin août. […] En dehors de mon travail, je suis musicien semi professionnel et j'ai plusieurs hobbies tournant autour de la musique et de la culture Geek, ce qui est un atout non négligeable dans mon métier!

Pourquoi avez-vous choisi la formation d’assistant(e) social(e) ? Qu’aimiez-vous particulièrement dans cette formation ? 

[…] Je ne connaissais que peu les contenus de formation, et je suis allé à la découverte d'un métier passionnant et enrichissant. La formation d'ASS a de passionnant le fait de nous faire énormément évoluer dans nos façons de percevoir le monde et ses réalités. Nos préjugés sont doucement balayés pour faire place à une approche mêlant la curiosité et la neutralité bienveillante. Nous devenons plus "à l'écoute" des autres et de nous-même. On apprend à s'apprivoiser comme futur travailleur social. C'est parfois difficile, mais particulièrement enrichissant.

Est-ce que cette formation a répondu à vos attentes et vous aide dans votre métier actuel ? 

Je me souviens avec amusement de mon premier jour de travail. Jeune professionnel, je venais de prendre possession de mon bureau, je me suis assis, j'ai respiré un grand coup et je me suis dit "je ne sais rien faire." Un peu paniqué, j'ai regardé la porte de mon bureau, et j'ai alors pensé que si quelqu'un rentrait, je serais incapable de l'aider. Mais quelqu'un est effectivement entré, une jeune élève qui avait besoin qu'on l'aide à avoir une place dans la section qui l'intéressait. Nous avons travaillé ensemble. J'ai pu répondre à sa demande. Je savais "être" plus que je ne savais faire. Et cela a suffi. […]

Ce savoir être, je l'ai appris en formation. Elle nous permet de se préparer à commencer sa carrière. Le savoir théorique vient s'articuler avec les nombreux stages que l'on y effectue. C'est l'occasion de se lancer sur le terrain, de confirmer son choix professionnel, et de commencer à travailler et accompagner notre public. L'articulation entre la théorie et la pratique se fait souvent d'elle-même, on s'en rend compte un peu plus tard.

Qu’est-ce qui vous a séduit dans ce métier ? Qu’est-ce qui vous séduit toujours dans votre exercice au quotidien ? 

Le métier d'ASS offre de multiples débouchés. Je suis passionné par ce métier. L'ASS doit pouvoir être en mesure d'accompagner, d'orienter et d'écouter. Ce sont très souvent les personnes que l'on reçoit qui ont déjà leurs propres solutions, il nous appartient de les soutenir. Il y a une image qui me tient à cœur: L'ASS ne tient pas les personnes par la main, il marche à côté d’elles. Nous n'assistons pas, nous accompagnons, et valorisons les capacités et l'autonomie des personnes qui nous sollicitent.

[…] La créativité est aussi une notion importante. Je suis souvent amené à créer des outils de prévention et les mettre en œuvre, à destination des familles et des enfants. Cet espace de liberté et de création permet justement de rester à la page des besoins des élèves.

Pouvez-vous d’ailleurs nous décrire vos missions quotidiennes ? Quelle est la semaine type d’un(e) AS ?

Mes missions d'Assistant de Service Social Scolaire s'articulent autour de la protection de l'enfance, de la prévention des conduites à risques, de la prévention de l'absentéisme scolaire, ou encore de l'intégration scolaire des élèves à besoins particuliers. Ma semaine de travail s'organise sur les trois établissements dont j'ai la charge. Ainsi, j'y prévois des temps de permanences pour y rencontrer les élèves et les familles sur rendez-vous. Le reste du temps, je me consacre au travail en partenariat avec mes collègues des équipes éducatives des établissements scolaires, aux tâches administratives, ainsi qu'au travail en partenariat externe. Bien sûr, je continue de recevoir les élèves qui se présentent souvent spontanément pendant mes temps de présence.

Parlez-nous de la structure dans laquelle vous exercez ? 

Je travaille pour le ministère de l'Éducation Nationale. […] Le Service Social en Faveur des Élèves est mon service de rattachement. C'est un service spécialisé envers l'enfance, et nous intervenons souvent dans le champ de la protection. […] Nous intervenons donc en cohésion avec nos partenaires CPE, Infirmiers scolaires, médecins, professeurs et autres personnels d'intendance et de direction. Nous travaillons de fait en étroite collaboration avec l'Aide Sociale à l'Enfance et les équipes des Conseils Généraux et de la justice.

Pourquoi avoir choisi d’étudier dans un institut de formation de la Croix-Rouge française ? 

Lorsque j'ai choisi de passer le concours d'entrée, j'ai choisi la Croix-Rouge française pour la qualité reconnue de ses formations. De plus, son implantation me convenait parfaitement, me permettant de rester dans ma région d'origine. […]

Quels étaient alors vos projets professionnels ? Quels sont-ils Aujourd’hui ? 

[…] Aujourd'hui, je suis titulaire, et je sais que je peux me projeter dans ma carrière. Je pourrais ainsi présenter le concours interne pour devenir Conseiller Technique et ainsi être en charge d'un service, tout comme je pourrais passer le Diplôme d'État d'Ingénierie Sociale et travailler dans le développement social sur un territoire donné. De plus, via concours interne, il m'est possible d'accéder à l'enseignement. Il me serait aussi possible d'explorer d'autres services dans d'autres ministères. Mais pour l'heure, j'ai encore beaucoup à faire sur mon poste actuel!

Qu’est-ce que vous aimeriez dire à une personne qui hésite à suivre cette formation pour la convaincre de le faire ?

La formation d'ASS est une formation intense et enrichissante. Elle nous permet, du fait de son contenu et de son articulation, de se construire en tant que futur travailleur social. Loin d'être dans le cliché administratif et coincé que le stéréotype du métier transporte, le métier d'ASS se fait au plus près des personnes. […] J'ai le plaisir de me lever le matin pour aller faire le métier qui me plait, et c'est tout ce que je vous souhaite.

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Un dernier point de détail me semble important à noter : être un homme dans les métiers du social présente un réel atout. La mixité des équipes permet d'avoir plusieurs regards sur les situations, et si vous n'avez pas peur d'être parfois (souvent.....!) appelé par les usagers « Monsieur l'Assistante Sociale », vous devriez tenir le choc!


Vous pouvez télécharger l'interview complète ci-contre.