La jeunesse a 90 ans !

1922-1940 : principes et organisation

1922-1940 : principes et organisation

La Croix-Rouge française de la Jeunesse (CRJ) se constitue au-delà de la division de la Croix-Rouge française en trois sociétés. SSBM, ADF et UFF organisent en commun, par une convention signée le 08 mai 1922, la Section de la Jeunesse de la Croix-Rouge française, dont elles installent les bureaux au 52 avenue de Breteuil à Paris. En 1923, elle prend corps. Un comité directeur composé à parts égales de membres des 3 sociétés coordonne l’action des groupes locaux organisés par les comités, autour de trois objectifs. 


1940-1945 : l’engouement

1940-1945 : l’engouement

Si elle arrête la publication de Jeunesse, la guerre n’est pas un frein au développement de la Croix-Rouge de la Jeunesse. 20 millions de jeunes y sont adhérents dans le monde. 


1945 2008 : la désaffection

1945 2008 : la désaffection

Très populaire, la section des juniors français compte près d’un million d’adhérents en 1945, contre 32 500 en 1939. Une progression spectaculaire assombrie par un budget qui disparaît presque totalement après la guerre.