La solitude: fléau moderne ou choix personnel ?

La solitude: fléau moderne ou choix personnel ?
Publié le 17/05/2013

Le 10 avril 2013, à la Cité Internationale Universitaire de Paris, s’est tenu le deuxième colloque de la Fondation : « La solitude : fléau moderne ou choix personnel ? Violences d’une solitude subie, bienfaits d’une solitude choisie ».


Une dizaine d’intervenants issus des sciences humaines, de la médecine ou de l’action publique ont pu échanger et nourrir la réflexion autour des différentes facettes de ce thème très contemporain.


fls-solitude-large2

Jean-Paul Delevoye, Président du CESE, a souligné l’actualité du débat  dès  son discours d’ouverture : « Nous vivons dans une société d’exclusion, où les désespérances individuelles fragilisent le collectif ». Cécile Van de Velde, Sociologue et Maître de conférences à l’EHESS, a éclairé ce constat en soulignant que le sentiment de solitude naissait souvent lors des périodes de transition, qui se multiplient au cours de nos vies « réversibles » marquées notamment par les changements de travail. Plusieurs orateurs ont ensuite rappelé la nécessité d’adapter les réponses publiques aux différentes formes d’isolement, comme les  mineurs isolés étrangers évoqués par Marie Derain, Défenseure des Enfants. Jean-Baptiste Foucauld, Porte-parole du Pacte Civique, s’est pour sa part étonné qu’ « il existe une médecine du travail mais pas de médecine du non-travail alors que le taux de dépression est deux fois plus élevé chez les chômeurs ».


fls-solitude-large3

R.R. Geadah, M. Choquet et B. Cyrulnik


Au cœur de cette journée, les Prix de Recherche Junior et Senior de la Fondation ont été décernés à Arnaud Campéon et Cécile Van de Velde pour leurs travaux respectifs sur les « vieillesses en solitude » et « les solitudes au fil de l’âge ». A travers cette reconaissance, la Fondation a souhaité rappeler l’importance de favoriser les réflexions originales pour dessiner des pistes d’action novatrices.

fls-solitude-large

Venus de toute la France, les 300 professionnels, travailleurs sociaux et acteurs du milieu associatif qui ont assisté à la journée en sont repartis très enthousiastes. Directrice Filière Métier Exclusion de la Croix-Rouge française en région Centre-Auvergne-Limousin, Véronique Folch témoigne : « Cette journée est venue enrichir ma réflexion en m’apportant de nouveaux leviers d’action dans ma pratique managériale, afin d’aborder avec mes équipes de nouvelles pistes de réflexion autour de la solitude ».