Lutte contre Ebola

Ebola : la riposte se déplace à Forécariah

Ebola : la riposte se déplace à Forécariah

Depuis début février, la situation épidémiologique se dégrade en Guinée maritime et dans la capitale. La Croix-Rouge française, en concertation avec les autorités guinéennes et françaises, et avec l’accord du bailleur de fond USAID, a décidé de transformer le centre de traitement médicalisé de Forécariah en Centre de traitement Ebola. 


Pour une prise en charge médicale adaptée des patients atteints d’Ebola

Pour une prise en charge médicale adaptée des patients atteints d’Ebola

Le professeur Jean-Jacques Eledjam, Président national de la Croix-Rouge française, a publié une tribune sur le blog de l'Agence Française de Développement.

"Ebola a pris de court la communauté internationale comme les systèmes de santé des pays atteints. Face au degré d’urgence, tous ont su se mobiliser au maximum de leurs capacités..."


Ebola : la vie au CTE de Macenta

Ebola : la vie au CTE de Macenta

Hygiénistes, médecins, infirmiers, psychologues, électriciens, logisticiens, sensibilisateurs communautaires… ils sont près de 200 délégués guinéens ou expatriés à travailler 24 heures sur 24 au sein du CTE de Macenta, ouvert le 18 novembre dernier au cœur de la Guinée forestière. C’est de là qu’est partie l’épidémie d’Ebola en début d’année. La vie de ces femmes et de ces hommesest réglée selon des procédures de sécurité très strictes qui ne leur font pas oublier leur mission : juguler l’épidémie.


Guéri d'Ebola : témoignage de Mamady

Guéri d'Ebola : témoignage de Mamady

C'est le 25 novembre que Mamady Camara, un étudiant de 18 ans, est arrivé au CTE de Macenta. Il vient de Komodou, un village de la sous-préfecture de Daro. Là, dans l'école du village, ils sont nombreux à être tombés malade. Aujourd'hui, malgré le décès de nombreux camarades et celui de l'un de ses jeunes frères, Mamady a le sourire, conscient de sa chance d'avoir survécu. 


Cyril, délégué eau et assainissement à Macenta

Cyril, délégué eau et assainissement à Macenta

Cyril est chargé de faire « en sorte que le CTE de Macenta fonctionne bien ». Il supervise des agents techniques dans la zone « bas risque » : des chlorateurs veillent à l’alimentation en eau chlorée, des lavandières nettoient les bottes ou les tabliers, des électriciens entretiennent les installations.


Guerie d'Ebola : témoignage d'Ene

Guerie d'Ebola : témoignage d'Ene

Ené Sovogui est arrivée au CTE de Macenta le 19 novembre, le jour de son ouverture. Durant 13 jours, elle s'est battue contre le virus, aidée par les médecins, les infirmiers et les hygiénistes. C'est l'une des quatre patientes sorties guéries du CTE, le 1er décembre. Un souvenir émouvant et fort dont elle se souvient : "tout le monde applaudissait à notre sortie". 


Première formation au départ en mission Ebola en français

Première formation au départ en mission Ebola en français

Du 18 au 22 novembre, la Croix-Rouge française organise dans ses locaux la première formation en langue française préparant au départ en mission Ebola. Un dispositif de plus pour le mouvement Croix-Rouge/Croissant-Rouge, mais aussi pour les autres ONG engagées dans la lutte contre la maladie à virus Ebola. En effet, cette formation sera dispensée chaque mois et accueillera des volontaires avant leur départ vers les terrains d’intervention.


Formation Ebola

Formation Ebola

La formation sera dispensée chaque mois et accueillera des volontaires avant leur départ vers les terrains d’intervention.

Découvrez-la en action et en images !


Des actions de prévention et de sensibilisation primordiales

Des actions de prévention et de sensibilisation primordiales

Préalablement à la mise en place du CTE à Macenta, la Croix-Rouge française a soutenu la Croix-Rouge guinéenne dès le début de l’épidémie en avril dernier, Objectif : assurer des enterrements sécurisés, réduire les risques de propagation de la maladie, à travers des actions de sensibilisation des communautés, d’une part, des investigations et un suivi des cas contacts, d’autre part. Hélène Malpot, infirmière, de retour de Macenta où elle a coordonné la mise en place du centre de traitement Ebola. Elle nous explique en quoi ces actions sont essentielles pour combattre l’épidémie. 


Le centre de traitement Ebola de Macenta accueille ses premiers patients

Le centre de traitement Ebola de Macenta accueille ses premiers patients

Le 18 novembre 2014 a marqué l’ouverture opérationnelle du centre de traitement Ebola (CTE) de Macenta, l'un des principaux foyers de l’épidémie, situé en Guinée forestière. Construit par MSF, qui a également formé une partie du  personnel, le centre est désormais géré par la Croix-Rouge française, à la demande du gouvernement français, pour une durée minimale de neuf mois. Doté d’une capacité de soixante lits, il va permettre de soulager les autres centres du pays, totalement saturés, et accroître encore la lutte contre la propagation du virus dans la région. 


La vie au CTE en images

La vie au CTE en images

La vie au sein du CTE de Macenta est réglée selon des procédures de sécurité très strictes pour les 200 délégués qui y travaillent 24 heures sur 24. Découvrez le quotidien de ces hommes et de ces femmes en images. 


Guinée : la Croix-Rouge au cœur de la lutte contre l’épidémie d’Ebola

Guinée : la Croix-Rouge au cœur de la lutte contre l’épidémie d’Ebola

Quelques jours avant l’accueil des premiers patients au centre de traitement (CTE) Ebola de Macenta, en Guinée forestière, Stéphane Mantion, le directeur général de la Croix-Rouge française et Annick Girardin, Secrétaire d'État au Développement et à la Francophonie, se sont rendus sur place le 14 novembre 2014 pour inaugurer le site. Accompagnés du Professeur Youssouf Traoré, Président de la Croix-Rouge guinéenne, et du ministre guinéen de la Santé, le Docteur Rémy Lamah, ils ont eu l’occasion de visiter le centre qui est désormais au cœur de la lutte contre l’épidémie d’Ebola dans la préfecture de Macenta.