A Saint-Martin, une coordination réussie entre la Croix-Rouge néerlandaise et la Croix-Rouge française

A Saint-Martin, une coordination réussie entre la Croix-Rouge néerlandaise et la Croix-Rouge française
Publié le 19/01/2018

Image n1

Trois mois après l’ouragan Irma qui a ravagé l’Ile de Saint-Martin, la Croix-Rouge française revient sur la coopération réussie avec la Croix-Rouge néerlandaise qui a fait don d’un  volume conséquent de matériel.


Image 2

Auxiliaires de leurs pouvoirs publics, les deux Croix-Rouge ont été fortement mobilisées sur leurs territoires respectifs pour répondre aux besoins des populations restées sur place à Saint-Martin et Sint Maartin. Dans ce contexte où 95% des bâtiments de l’île ont été détruits, il est apparu primordial de renforcer les liens entre ces deux sociétés nationales. C’est ainsi que la Croix-Rouge néerlandaise a effectué un don à son homologue française d’un nombre conséquent de biens de première nécessité.

Parmi ces biens d’urgence, on dénombre 1 686 kits Cuisine, permettant aux ménages de préparer à manger dans des conditions décentes, 3 320 jerrycans  et 504 kits Hygiène pour procéder au nettoyage et assainir les lieux de vie. Ce don a ensuite été complété par des kits abris permettant aux habitants de reconstruire leur habitat.


Grâce à cette aide de la Croix-Rouge néerlandaise, la Croix-Rouge française a pu distribuer un nombre conséquent de fournitures sur tout le territoire français de Saint-Martin.

Additionnés aux kits humanitaires envoyés par la PIRAC (Plateforme d’Intervention Régionale Amérique et Caraïbe) de la CRF, ce sont environ 9 000 personnes qui ont bénéficié de l’aide, alors que la partie française de l’île comptait 74 862 habitants avant le sinistre.

image n3

Le don de la Croix-Rouge néerlandaise, est estimé à une valeur de 32 000 euros. L’île de Saint-Martin a été la première île des Caraïbes touchée par une série de trois ouragans majeurs : Irma, José et Maria. C’est dans ce contexte que la Croix-Rouge française et la Croix-Rouge néerlandaise ont construit ce partenariat réussi qui a permis une répartition plus efficace de l’aide humanitaire.