En attendant l’ouragan Maria

En attendant l’ouragan Maria
Publié le 18/09/2017

Des plans de confinement vont être appliqués en Guadeloupe, à Saint Barthélémy et à Saint-Martin, à l’approche de l’ouragan Maria. Les personnes et le matériel humanitaire sont mis à l’abri en priorité. Les activités sont suspendues très provisoirement après un week-end très chargé. 

A Saint-Martin, l’ouragan Maria devrait passer à 150 km au large de l’île et avoir un impact minimum. Néanmoins, la fragilité des infrastructures touchées par Irma nécessite de prendre des mesures de sécurité importantes. Les activités de secours et d’aide humanitaire sont donc fortement ralenties, néanmoins, durant tout le week-end, nos équipiers ont mené de multiples actions, à commencer par le stockage et le tri de tonnes de matériels arrivés par avion et par bateau via la Guadeloupe. Les 130 m3 embarqués à bord d’un Airbus mercredi dernier à Paris, sont arrivés à destination. Sans compter des dons arrivant chaque jour, comme en témoigne Brice, logisticien à la Croix-Rouge française.

  

Au cours de ces dernières 48 heures, nos experts en eau et assainissement (WASH) ont pu identifier des points de distribution fixes d’eau et de denrées sur Saint Martin. Aussitôt après le passage de Maria, les activités démarreront : distribution d’eau potable, d’eau non potable pour le quotidien et denrées. Ces dispositifs seront complétés par des maraudes. Des équipiers Croix-Rouge iront à la rencontre des personnes à mobilité réduite et isolées.   

En outre, ce week-end a été marqué par des centaines de rapatriements de personnes entre Saint-Martin et Pointe-à-Pitre. De chaque côté, la Croix-Rouge française a continué d’assurer l’accueil et la prise en charge administrative des personnes. De même, les activités de maintien et de rétablissement des liens familiaux ne faiblissent pas. Des bénévoles formés au RLF accompagneront les maraudeurs et seront présents sur les différents points de distribution sur Saint Martin pour effectuer cette mission de recherche de personnes disparues.

Par Géraldine Drot

Photo et vidéo de Nicolas Beaumont

 

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS POUR AIDER LES BÉNÉVOLES À AGIR, À METTRE EN PLACE LES DISPOSITIFS D'URGENCE ET À VENIR EN AIDE AUX POPULATIONS SINISTRÉES.

FAITES UN DON !

Faire un don sur le site Soutenir de la Croix-Rouge française