L’ouragan Maria sur la Guadeloupe

L’ ouragan Maria sur la Guadeloupe
Publié le 19/09/2017

Trajectoire de l'ouragan Maria, source National Hurricane Center, 19 septembre 2017.

Maria, ouragan extrêmement violent, balaie actuellement le sud de la Guadeloupe. L’île de la Dominique aurait été sévèrement touchée. Saint-Martin et Saint-Barthélemy se préparent elles aussi à ce nouveau phénomène cyclonique.

   

La communication avec la Guadeloupe reste très difficile après le passage de l’ouragan Maria qui s’éloigne lentement. Les mesures de confinement restent appliquées, les vents et les pluies restant intenses. Il est encore trop tôt pour établir un bilan des dégâts aux Antilles françaises, a  précisé la ministre de l'Outre-mer, Annick Girardin, de Guyane. Cette dernière doit se rendre sur place aujourd’hui.

L’ ouragan Maria, de catégorie 5 (comme Irma) a gagné en intensité au fil des heures, accompagné de vents violents pouvant atteindre des rafales de 250 km/heures et de fortes pluies. Il a d’abord frôlé la Martinique, relativement épargnée, même si des dizaines de milliers de foyers se retrouvent privés d’électricité. L’ œil du cyclone a en revanche traversé l’île de la Dominique, située à 50 km de la Guadeloupe, et le bilan risque d’être beaucoup plus lourd.

L’ ouragan s’est ensuite dirigé vers le sud de la Guadeloupe. L’ archipel des Saintes, notamment, aurait été touché. Aucun bilan là encore pour le moment.

Les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy se préparent elles aussi à affronter le vent et la pluie. La trajectoire de Maria reste incertaine. Par mesure de prévention, nos équipes sur place ont mis tout le matériel à l’abri, ont surélevé les stocks pour prévenir des dégâts par l’eau, protégé les moyens de télécommunication, afin de rester opérationnels. Tout le monde sera dans les prochaines heures confiné jusqu’au lendemain. Objectif : reprendre leurs missions au plus vite en faveur des sinistrés d’Irma.