Personnes âgées isolées : combattre la solitude

Publié le 23/09/2006

A l'occasion de la journée internationale pour les personnes âgées, le 1er octobre, le collectif "Combattre la solitude des personnes âgées" publie les résultats d'une enquête menée de novembre 2005 à mars 2006 auprès d’environ 5000 personnes.

La Croix-Rouge française est membre de ce collectif et a participé à la diffusion de l'enquête auprès de ses établissements et de ses bénévoles travaillant avec les personnes âgées.

Résultats de l'enquête "Isolement et vie relationnelle"

 

Les résultats de cette enquête montrent que "la proportion de personnes habitant seules est trois fois plus forte qu’en 1962 du fait de la diminution des cohabitations intergénérationnelles". Les femmes sont beaucoup plus nombreuses à vivre seules que les hommes du fait des écarts d'espérance de vie entre les deux sexes : "1 femme sur 5 âgée de 75 ans et plus vit en couple ce qui est le cas de 2 hommes sur 3 aux mêmes tranches d'âge".

 

L'analyse montre que "différents facteurs [...] semblent être à l’origine de la solitude et notamment le manque d’estime de soi, l’éloignement de la famille, le fait de ne pouvoir compter sur quelqu’un en cas de besoin et un faible niveau de ressources. Il faut souligner que le fait de ne pouvoir sortir de chez soi apparaît comme un des mécanismes essentiels favorisant la solitude."

 

Par ailleurs, les personnes âgées interrogées ont pu s'exprimer sur les raisons de la solitude : "la perte d’un être cher est le plus souvent citée (37,5 %), puis l’éloignement de la famille (30,7 %), la maladie et/ou le handicap (27,5 %), l’incompréhension et le manque d’écoute (16,9 %)."

 

Extraits de la synthèse du rapport général