Prix Red Touch’ – avec Coca-Cola France

Prix Red Touch’ – avec Coca-Cola France
Publié le 29/11/2013

Pour la deuxième année consécutive, la Croix-Rouge française a décerné, en partenariat avec Coca-Cola, ses Prix Red Touch’ à des projets solidaires innovants portés par des jeunes. Lutte contre l’exclusion, handicap, enfance… les initiatives récompensées, dévoilées lors de la soirée de remise de prix organisée à Paris le 27 novembre dernier, démontrent plus que jamais l’envie d’agir des jeunes et leur volonté de s’engager.

« Nous avons eu beaucoup de projets magnifiques, vraiment, cela n’a pas été facile », souligne Françoise Fromageau, secrétaire nationale et Présidente de la commission Statuts et Bénévolat, qui était chargée ce 27 novembre 2013, avec Clarisse Fageolles, responsable de la communication Corporate de Coca-Cola France, de remettre les Prix Red Touch’. Inaugurés l’an dernier, ces prix visent à récompenser les projets les plus innovants portés par des jeunes de 13 à 30 ans via l’appel à initiatives Red Touch’ lancé par la Croix-Rouge française fin 2011 et soutenu par un partenariat avec Coca-Cola.

Et les gagnants sont...

Parmi les critères retenus pour distinguer les lauréats, « l’innovation mais cela n’a pas été le seul aspect pris en compte », explique Françoise Fromageau qui a aussi souligné l’importance de « la synergie et de l’implication » créées par ces projets au niveau local mais également leur « reproductibilité », c’est-à-dire leur capacité à pouvoir être diffusés et organisés à nouveau dans d’autres lieux. Pour Clarisse Fageolles, ce sont « les critères du lien social et de la convivialité » qui ont été déterminants. Coca-Cola a ainsi décerné son Prix  « Coup de cœur » à « A Table ronde », un projet qui a permis de créer du lien entre les habitants d’un quartier et les personnes en situation de précarité. En juin dernier, sur une idée de Sandrine Mazan, étudiante en design, les bénévoles de l’unité locale du 11e arrondissement à Paris ont organisé un déjeuner sur une place publique, invitant les habitants du quartier à se mêler aux personnes sans-abri. Concocté directement en public dans la rue par de grands chefs, le déjeuner a été servi à près de 80 personnes.


red-touch-large

Françoise Fromageau, Clarisse Fageolles et Sandrine Mazan


Le premier prix décerné par la Croix-Rouge française porte quant à lui sur un projet à dimension interculturelle qui met en jeu le regard que l’on porte sur les migrants. A Orléans, -soutenu par la délégation territoriale du Loiret, Fabien Rivière, responsable jeunesse de la délégation territoriale du Loiret, a organisé avec l’initiative « Jardin fleuri » (vidéo) une rencontre entre des lycéens et des résidents d’un HUDA (centre d'hébergement d'urgence pour les demandeurs d'asile) en proposant d’abord à ces derniers de partager leur parcours de demandeurs d’asile avec les élèves puis de mener ensemble une activité de jardinage pour fleurir un espace extérieur. Objectifs de ce projet : « déconstruire les préjugés, faire évoluer les mentalités et partager un moment simple autour d’une activité commune », a souligné Fabien Rivière lors de la remise du prix.


red-touch-large2

Deux Prix ex-aequo Red Touch’ ont ensuite été décernés. L’un, à « Parle à mes mains », une initiative menée par des étudiantes et soutenue par l’unité locale d’Angers autour de la découverte de la langue des signes et la sensibilisation à la déficience auditive par le biais d’ateliers ludiques. L’autre, à un projet d’animation en centre hospitalier au Togo auprès d’ enfants hospitalisés (vidéo) organisé par l’unité locale des Trois Frontières (Haut-Rhin).


red-touch-large4

Le premier Prix Red Touch’ et le Prix « Coup de cœur » de Coca-Cola ont été dotés chacun de 2 000 Euros. Les deux seconds Prix ex-aequo ont reçu respectivement 1 000 Euros. Stéphane Mantion, directeur général de la Croix-Rouge, a tenu à souligner que ces prix ne visaient pas seulement à récompenser, ponctuellement, des initiatives mais étaient aussi une invitation « à prendre le pouvoir », a-t-il déclaré. « Les jeunes doivent trouver leur place à la Croix-Rouge, explique-t-il, dans l’action, mais aussi dans la gouvernance de l’association.» 

Red Touch’ & « Moi, acteur humanitaire », deux dispositifs conçus pour les jeunes

Encourager les jeunes à agir et à s’impliquer, c’est précisément ce que visent les deux programmes phares de la Croix-Rouge à destination de la jeunesse soutenus par le partenariat avec Coca-Cola : Red Touch’ et « Moi, acteur humanitaire ». La soirée de remise des prix a ainsi été aussi l’occasion de faire un premier bilan de ces deux dispositifs. Caroline Soubie, responsable du pôle Jeunesse et Volontariat à la Croix-Rouge française, a souligné que la plateforme web Red Touch’ inaugurée il y a un an « monte en puissance, avec 17 000 visites, 66 0000 pages vues et près de 250 projets déposés. » Elle remarque également que le programme est perçu « comme simple et lisible, aussi bien par les jeunes porteurs de projet que par les unités locales et les délégations qui voient rapidement l’intérêt de faciliter l’action de ces jeunes.» Elle note enfin que « 55 % des porteurs de projets sont désormais extérieurs à la Croix-Rouge », ce qui signifie que Red Touch’ parvient à toucher bien au-delà des personnes déjà impliquées dans l’association.


red-touch-large5

Enfin, Emmanuel de Montvalon, coordinateur de la promotion et de la diffusion des principes et valeurs humanitaires et de l’offre éducative , est venu faire le point sur le programme « Moi, acteur humanitaire.» Ce module, qui permet de sensibiliser dans les collèges les jeunes de 12 à 15 ans aux valeurs humanitaires et à l’engagement solidaire, a vu tous ses supports réactualisés et a associé, à l’occasion d’une première animation dans un lycée du 6e arrondissement de Paris, des collaborateurs de Coca Cola désireux de s’impliquer dans ce programme éducatif. Objectifs pour 2015 : « 450 animations, soit 15 700 jeunes sensibilisés », précise Emmanuel de Montvalon.

Clarisse Bouillet