Saint-Martin : orienter et dépister les populations sinistrées

Saint-Martin : orienter et dépister les populations sinistrées
Publié le 01/06/2018

A Saint-Martin, le Bus Santé pour Tous sillonne l’île pour repérer, dépister et orienter les personnes vulnérables  vers des médecins traitants et professionnels de santé.

Créé en octobre 2016, le Bus Santé pour Tous parcourt Saint-Martin pour aller vers les personnes isolées, en situation de précarité ou en rupture de soins. L’infirmière coordinatrice Zalissa Niset propose des dépistages santé pour les maladies chroniques (diabète, obésité, hypertension-artérielle), des soins mineurs, de l’éducation thérapeutique mais aussi une orientation faite par un travailleur social pour l’accès aux droits ou vers les professionnels de santé et les partenaires sociaux.

La réussite du Bus Santé pour Tous est aujourd’hui le fruit de la collaboration entre La Croix-Rouge française et l’association Les Liaisons dangereuses, qui intervient en appui des équipes de la Croix-Rouge française. Créée en 1995, l’association met en œuvre des actions d’information et de sensibilisation ainsi que des opérations de dépistage. Aujourd’hui, l’organisation comprend un Centre de prévention et de Santé, un Centre de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie et un Espace santé jeunes.

Suite au passage d’Irma, la Croix-Rouge et Les liaisons dangereuses prennent la décision de mettre en commun leurs ressources matérielles et humaines afin de répondre aux besoins des personnes isolées et en situation de précarité à Saint-Martin. Ce dispositif mobile permet d’aller vers les publics qui n’ont pas la possibilité de se déplacer pour bénéficier de soins. L’objectif est de repérer, dépister et orienter les personnes vulnérables  vers les médecins traitants et professionnels de santé et de créer du lien social. Depuis le passage du cyclone, il est également nécessaire pour les équipes d’encourager les personnes  à reprendre leur traitement, souvent passé au second plan suite à la catastrophe.  

Le Bus Santé pour Tous circule quatre fois par semaine et sillonne Saint-Martin, notamment les quartiers dits prioritaires : Sandy Ground et Quartier d’Orléans. Le 15 mai dernier par exemple, Zalissa Niset et Nathalie Clément, directrice administrative des Liaisons Dangereuses ont rencontré les salariés de l’association Sandy Ground on the Move Insertion. C’est suite à une permanence du bus que le rendez-vous avait été pris. Au total, 14 dépistages santé et 10 tests rapides de dépistage ont été effectués, 3 personnes ont été orientées auprès de professionnels de santé et 9 vers des ateliers d’éducation thérapeutique autour de l’obésité et de l’alimentation.

En six mois, plus de 500 dépistages santé ont été effectués sur l’ensemble du territoire français de l’île.