Haïti, 3 ans après

Haïti, 3 ans après
Publié le 09/01/2013

Trois ans après le terrible séisme du 12 janvier 2010 qui a dévasté Haïti et sa capitale, le bilan de l’action humanitaire en faveur des victimes est globalement positif. Le travail effectué, depuis les premières heures qui ont suivi cette catastrophe, est considérable et la situation a nettement évolué, notamment dans les camps.

Cependant, la mobilisation reste nécessaire. Selon les chiffres officiels, 360 000 personnes vivent encore sous des abris d’urgence, contre 1,3 million en 2010. 

Dans la continuité des actions d’urgence et de relève menées en 2010 et 2011, l’année 2012 a été centrée sur des activités visant à rendre les populations des camps et des quartiers de Port-au-Prince plus autonomes et à améliorer leurs conditions de vie.



Poursuivre les efforts

La Croix-Rouge française est convaincue qu’il faut prendre en considération les vulnérabilités dans leur ensemble – vulnérabilité sociale et économique, vulnérabilité face aux catastrophes récurrentes – pour apporter un soutien adapté aux populations.

haiti3ans-large2

L’année 2013 devrait marquer une transition vers des programmes de développement, à l’instar des projets que nous menons depuis la fin des années 90 dans la région du Bas-Artibonite. La Croix-Rouge française poursuivra ses efforts pour protéger les populations affectées par le séisme et contribuer à leur réinstallation durable. 

La Croix-Rouge française reste engagée aux côtés de la Croix-Rouge haïtienne au moins jusqu’en 2016. 


Téléchargez le dossier complet "Bilan et regards sur trois d'actions"


Download the english version of the Haiti three years progress report