Un centre de rééducation respiratoire à la Rochelle en 2010

Le centre de rééducation de La Rochelle - Copyright CRF
Publié le 13/01/2009

La villa Richelieu, centre de médecine physique et de réadaptation géré par la Croix-Rouge, à la Rochelle, va ouvrir un centre de réadaptation respiratoire l’année prochaine. Un projet d’envergure.

Avec son site unique en bord d’océan, baignée par l’air marin, la villa Richelieu dispose sans aucun doute d’un atout considérable pour l’accueil des patients atteints d’affections broncho-respiratoires… Et pourtant, le chemin a été long avant d’emporter l’adhésion des autorités pour ce projet.

En 2003, le 2e schéma régional de l’organisation sanitaire faisait apparaître les besoins en réadaptation respiratoire sur la région Poitou-Charente qui ne dispose d’aucune structure dans ce domaine. Mais ce n’est qu’en 2007, après avoir surmonté un certain nombre de difficultés administratives, clos le financement et réglé les questions architecturales avec les bâtiments de France, que le projet porté par la Croix-Rouge a été retenu, dans le cadre du plan Hôpital 2012.

30 lits supplémentaires

Le 11 décembre dernier, c’est avec satisfaction que Paul Bautz, président de la délégation départementale de la Croix-Rouge et président du conseil de surveillance du centre Richelieu a posé la première pierre de la future structure de rééducation respiratoire.

Ce centre accueillera 30 lits, qui viennent s’ajouter aux 80 dont disposent actuellement la villa Richelieu. Pour ce faire, la réhabilitation d’un bâtiment laissé vacant et la construction d’une antenne qui abritera un plateau technique et une salle de restaurant sont prévues.

Il en coûtera 3.9 millions d’euros pris en charge à 60% par l’Etat, le reste étant financé sur fonds propres et par emprunt.

La structure accueillera 28 patients atteints d’affections respiratoires chroniques, de pathologies post-aigües ou post chirurgicales etc., en hospitalisation complète et 2 en accueil de jour. Une trentaine de personnes seront recrutées, tous métiers confondus, pour cette nouvelle activité.

L’ouverture de la structure est prévue début 2010.

Les soins de suite et de réadaptation à la Croix-Rouge

Les soins de suite et de réadaptation sont le cœur de métier de la filière sanitaire de la Croix-Rouge avec 17 établissements en France. Une activité que l’association tend à développer dans le cadre de son plan d’action stratégique 2006-2010, en se désengageant parallèlement de ses activités de médecine-chirurgie-obstétrique (MCO), au profit du secteur privé. Les besoins en soins de suite sont grands en France, notamment en termes de prise en charge des personnes en situation de précarité.

Par ailleurs, le champ des soins de suite et de réadaptation fait l’objet de réformes majeures (sur les activités de soins de suite ou sur la modification du mode d’allocation des ressources vers une tarification à l’activité). Pour la Croix-Rouge française, il s’agit aujourd’hui d’appliquer et d’anticiper ces réformes et de continuer à œuvrer pour renforcer la position du secteur privé non lucratif face aux secteurs public et lucratif. Ce travail se faisant de concert avec les principaux acteurs du secteur.