Un nouveau foyer de vie à l’Escarène

Un nouveau foyer de vie à l’Escarène
Publié le 18/04/2013

18 mois après la pose de la première pierre, le foyer de vie/foyer d’accueil médicalisé pour adultes a été inauguré le 8 avril dernier dans le village de l’Escarène, dans l’arrière-pays niçois.

Ce nouvel établissement est une grande réussite et a été salué par tous les porteurs du projet.  Comme le souligne le Professeur Jean-François Mattei, « par cette réalisation gratifiante, on regroupe ici ceux que la vie n’a pas choyé dès le début et on considère leur dignité. C'est un projet d'insertion citoyenne qui rassemble. (…)Il y a ici la condition essentielle du bonheur ». Ce projet est le résultat d’un partenariat privilégié entre la Croix-Rouge française et la commune de l’Escarène, qui lui a fait don d’un terrain de 6 300 m².


Il s’agit du 1er établissement Croix-Rouge française sur l’est des Alpes-Maritimes. Il accueille 56 résidents de 19 à 65 ans. Les premiers résidents sont arrivés le 15 janvier 2013, l’internat était complet (48 résidents) au 18 février 2013. L’accueil de jour (5 places) a ouvert le 18 mars 2013. L’accueil temporaire et l’accueil d’urgence démarreront au cours de l’été 2013. Il s’agit également du 1er établissement de type Foyer de vie/Foyer d’accueil médicalisé, permettant l’accompagnement de personnes vieillissantes au-delà de 60 ans.


Ce complexe est doté d’équipements pour les activités manuelles, de loisirs et de détente (salle sensorielle, balnéothérapie). Il dispose d’une salle polyvalente, qui constitue le trait d’union entre l’établissement et la cité. Au service d’abord de la vie du résident dans l’institution, elle sera également une salle adaptée à l’intégration dans l’établissement d’éléments de la vie de la cité grâce à l’accueil de groupes musicaux, de représentations théâtrales, d’expositions… ouvertes à des particuliers (habitants de la commune) ou à des associations. Par son attractivité, l’institution participera à la revalorisation de l’image de la personne en situation de handicap et favorisera in fine l’inclusion des résidents dans la vie communale. Une journée porte ouverte sera organisée au début de l’été afin de créer un premier contact avec les habitants de la commune.