Cyclone dévastateur au Vanuatu

Cyclone dévastateur au Vanuatu
Publié le 15/03/2015

Dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 mars un cyclone d’une violence inouïe a balayé les 83 îles de l’archipel du Vanuatu faisant des dégâts considérables et certainement de très nombreuses victimes.

Le Président du Vanuatu, Baldwin Lonsdale, a lancé un appel à l'aide internationale après le passage dévastateur du cyclone Pam, de catégorie 5 (le niveau maximum) qui a ravagé les 83 îles de l’archipel laissant les 275 000 habitants dans une situation apocalyptique.

Notre association est présente depuis près de dix ans auprès de la Croix-Rouge du Vanuatu en y développant des projets de réduction des risques de catastrophe, d’accès à l’eau, de sécurité alimentaire et de renforcement des capacités des acteurs locaux.

Dès le lendemain du passage du cyclone Pam, en coordination avec l’Agence nationale de gestion des crises (NDMO), la Croix-Rouge du Vanuatu et la Fédération Internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), nos quatre équipiers présents sur place se sont mobilisés pour évaluer la situation.

Acheminement d'aide et de matériel en cours

Nous organisons l’acheminement, au plus vite, d’experts et de matériel à partir de la métropole comme de la Nouvelle Calédonie. Ce déploiement s’organise en lien permanent avec la Délégation territoriale de Nouvelle Calédonie (DTNC) de la Croix-Rouge française qui participe aux réunions de coordination organisées par le Haut-Commissariat avec la sécurité civile et les forces armées, ainsi que les représentants consulaires pour l'Australie et la Nouvelle-Zélande, et toujours en coordination avec la FICR.

L’objectif, pour répondre à l’urgence, est de concentrer les efforts sur la mise à l’abri des populations, la distribution de biens de première nécessité et la distribution d’eau potable. Une réponse qui pourra bien-sûr être amenée à évoluer en fonction des conclusions des évaluations qui vont être menées dans les prochains jours.

Aujourd’hui, une infirmière de la DTNC est arrivée au Vanuatu à bord du Casa des Forces Armées de Nouvelle Calédonie et la Direction de la Sécurité Civile de Nouvelle Calédonie.

vanuatu-cyclone-maison

Nous nous apprêtons à acheminer, par bateau, de l’aide humanitaire depuis Nouméa. Cette aide inclut 300 kits famille (soit des biens de première nécessité incluant des bâches plastique, des nattes, des ustensiles de cuisine, des produits d’hygiène,… pour 1 500 personnes), deux stations de potabilisation d’eau qui viendront s’ajouter aux deux déjà sur place au Vanuatu et de l’équipement (générateurs, téléphones satellite, etc.). Par ailleurs, 11 équipiers de la DTNC formés dans le cadre des programmes de préparation et de réponse aux catastrophes naturelles et humaines, se tiennent prêts à partir.

(crédit photos : IFRC)