Communication Alternative Améliorée - La Croix-Rouge française et la Fondation d’entreprise FDJ® s’associent pour un nouveau projet engagé : « Communiquons autrement » !

Publié le 12/03/2018

Alors que de nombreux pays européens ont fait de la Communication Alternative Améliorée (CAA) une démarche nationale, pour permettre aux citoyens qui ont des troubles de la parole et/ou du langage, de pouvoir communiquer et d’interagir, la France reste largement en retard. Particulièrement engagée sur la participation des personnes en situation de handicap, la Croix-Rouge française a décidé de développer ces dispositifs sur l’ensemble de ses établissements et services. Forte d’une nouvelle orientation autour de « L’égalité des chances par le jeu », la Fondation d’entreprise FDJ® a fait le choix de s’engager avec la Croix-Rouge française et financer cette nouvelle démarche insuffisamment déployée en France et pourtant essentielle.
 

 « Il est aujourd’hui intolérable que des citoyens en situation de handicap, quel que soit leur handicap, ne puissent toujours pas, en 2018, exprimer librement leurs envies et leurs choix. Notre association porte de nombreuses propositions simplifiant l’accès à ces outils et optimisant leur utilisation : il est grand temps que la France s’engage pour que la liberté d’expression soit une réalité pour chaque citoyen ! » Professeur Jean-Jacques Eledjam, Président de la Croix-Rouge française.

Aujourd’hui, en France, certains citoyens ne peuvent pas exprimer leurs envies et leurs choix

Pour de nombreux citoyens en situation de handicap et dans l’impossibilité de s’exprimer verbalement, ou difficilement, c’est encore extrêmement compliqué en France, d’accéder à un mode de communication adapté leur permettant d’interagir.

Plusieurs pays européens ont pourtant mis en place des dispositifs permettant aux personnes de bénéficier facilement d’une évaluation des besoins en communication, d’un choix éclairé de l’outil adapté et des moyens de l’obtenir, afin de pouvoir communiquer avec leurs parents, leurs amis, d’exprimer leur choix, leurs avis sur ce qui les concerne directement et d’accéder au numérique.

La Croix-Rouge française déplore le retard pris par la France sur ce sujet alors que d’autres pays ont fait de la communication des personnes en situation de handicap une démarche nationale. Et pourtant l’article 24 de la convention internationale des personnes en situation de handicap, ratifiée par la France, rappelle ce droit fondamental. Le volet national polyhandicap paru en 2017 prévoit également des mesures à mettre en œuvre sans qu’aujourd’hui elles ne soient développées.

A l’heure de la transition numérique et du développement des aides électroniques, il est urgent et indispensable de remédier à cette situation et la Croix-Rouge française espère que ce sujet essentiel soit pris en compte lors de la prochaine conférence nationale du handicap.

« Communiquons autrement ! » : offrir la liberté d’expression à tous les citoyens

La Communication Alternative et Améliorée, numérique ou non, propose des moyens de communication adaptés (gestes, symboles, synthèses vocales, logiciels...) aux personnes qui ne parlent pas ou qui ont des difficultés de communication, pour favoriser leur autonomie et l’exercice de leur pleine et entière citoyenneté. 

Le projet « Communiquons autrement ! » a pour objectif de permettre à toute personne en situation de handicap d’apprendre à communiquer, à exprimer des choix, des attentes, grâce à des outils numériques, des logiciels ludiques et adaptés de Communication Alternative et Améliorée.
   
Dans ce cadre, grâce au soutien financier de la Fondation d’entreprise FDJ®, dont la nouvelle mission privilégie des démarches ludiques et numériques pour œuvrer en faveur de l’égalité des chances, la Croix-Rouge française a décidé de s’engager à former l’ensemble de ses professionnels à la démarche de Communication Alternative et Améliorée et déploie dans plus de 70 établissements et services accompagnant des enfants et des personnes adultes, rencontrant des troubles de la parole et du langage, des kits numériques de communication adaptés aux besoins et demandes des personnes.

Pour Isabelle Delaplace, Déléguée Générale de la Fondation d’entreprise FDJ®, « il s’agit de l’une des plus grandes actions du quinquennat.»

S’il favorise l’autonomie des personnes en situation de handicap, ce projet permet également aux professionnels d’acquérir de nouvelles compétences et de découvrir le champ des possibles des outils numériques. Les aidants familiaux y sont également étroitement associés. La Fondation d’entreprise FDJ® continue naturellement à s’investir spécifiquement pour l’intégration et la réinsertion des personnes en situation de handicap en utilisant le jeu comme un levier de l’égalité des chances et ainsi aider chacun à prendre conscience de son potentiel et améliorer son quotidien en s’intégrant dans la société.
 

« Notre association porte de nombreuses propositions simplifiant l’accès à ces outils et optimisant leur utilisation : il est grand temps que la France s’engage pour que la liberté d’expression soit une réalité pour chaque citoyen ! » Professeur Jean-Jacques Eledjam, Président de la Croix-Rouge française. 

L’engagement sanitaire et social de la Croix-Rouge française :

Présente dans le secteur sanitaire, social et médico-social, la Croix-Rouge française, qui a pour ambition de se positionner comme incubateur d’innovation à partir des personnes elle-même, privilégie toujours l’autonomie et la participation sociale de toute personne en situation de vulnérabilité, en l’accompagnant au plus près de ses besoins et de ses attentes, dans une démarche volontariste de bientraitance impliquant collectivement l’ensemble de ses professionnels.
Elle est en mesure de concevoir des réponses souples et innovantes qui dépassent les clivages traditionnels et permettent un accompagnement global et adapté de la personne sur l’ensemble de son parcours de vie.

La Croix-Rouge française et les personnes en situation de handicap en 2017

  • 3 600 personnes accompagnées, 2 695 salariés
  • 10  établissements de travail protégé : établissements et services d’aide par le travail (ESAT), entreprises  adaptées (EA)
  • 44  établissements et services pour adultes : maisons d'accueil spécialisées (MAS), foyers d'accueil médicalisé (FAM), foyers de vie, foyers d’hébergement, services d’accompagnement à la vie sociale (SAVS), services d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés (SAMSAH), bureau d'aide psychologique universitaire (BAPU)…
  • 49   établissements et services pour enfants : instituts médico-éducatifs (IME), établissements pour enfants et adolescents polyhandicapés (EEAP), services d'éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD), centres médico-psycho-pédagogiques (CMPP), centre d’accueil familial spécialisé (CAFS), service départemental d'accompagnement comportemental (SEDAC)…

A propos de la Fondation d’entreprise FDJ®

Après 25 ans d’action en faveur du sport pour tous, la Fondation d’entreprise FDJ® fixe un nouveau cap à son action et s’engage pour favoriser l’Egalité des chances par le jeu, dans les domaines de l’éducation, la formation et l’insertion avec un nouveau programme d’action sur 5 ans.