Cyclone Irma - La Croix-Rouge française a d’ores et déjà mobilisé ses équipes

Publié le 05/09/2017

Alors que le cyclone Irma s’approche du nord des Petites Antilles, menaçant notamment la Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Antigua-et-Barbuda et Saint-Kitts-et-Nevis, la Croix-Rouge française est dès à présent opérationnelle et mobilisée pour venir en aide aux potentielles victimes.

Le Cyclone Irma, qui vient de passer en niveau 5, s’approche dangereusement des Antilles et menace sévèrement le nord des Petites Antilles française et notamment la Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy Antigua-et-Barbuda et Saint-Kitts-et-Nevis qui ont été placées en vigilance orange cyclonique.

D’ores et déjà, le dispositif de réponse aux urgences et situations d’exception de la Croix-Rouge française a été déclenché.

La Plateforme d’Intervention Régionale Amériques Caraïbes (PIRAC) de la Croix-Rouge française est en alerte maximum. Créée en 2005, la PIRAC entretient des coopérations étroites avec de nombreuses Croix-Rouge panaméricaines. Délégation représentative de la Croix-Rouge française pour la région caribéenne elle est prête, à tout moment, à déployer des dispositifs opérationnels d’action humanitaire.
La PIRAC vient ainsi en aide aux populations de la Caraïbe sur toutes les catastrophes majeures et s’emploie à développer des actions de renforcement des capacités de résilience des peuples caribéens sur les territoires français et à l’international.
Elle dispose de 3 entrepôts en Martinique, en Guadeloupe et en Guyane avec des stocks humanitaires de première nécessité, de stations de potabilisation d’eau en urgence pré-positionnées et d’une trentaine d’équipes spécialisées en eau et logistique d’urgence sur les territoires français d’Amérique.

Par ailleurs, les bénévoles et salariés des délégations territoriales de la Croix-Rouge française en Guadeloupe, à Saint-Martin et Saint-Barthélemy sont bien évidemment mobilisés pour informer les populations fragiles afin de les alerter du passage du cyclone et les inciter à se mettre à l’abri. En Martinique des volontaires de la délégation territoriale se tiennent prêts pour des actions de soutien de proximité.

Le Centre Opérationnel a été activé au siège à Paris et 2 cadres techniques nationaux opérationnels ont décollé pour Point-A-Pitre aujourd’hui. Un autre départ d’équipiers est prévu si cela s’avère nécessaire.

Enfin, la Croix-Rouge française reste bien sûr également en contact permanent avec la Fédération Internationale des sociétés Croix-Rouge et Croisant-Rouge pour participer et coordonner un éventuel déploiement international de l’aide.

Auxiliaire des pouvoirs publics, la Croix-Rouge française est un opérateur national de premier plan dans les situations de crise, mais également au quotidien. Face au nombre croissant des situations d’urgence, l’association intensifie ses réponses afin d’être en mesure de fournir l’aide la plus efficiente possible sur l’ensemble du territoire.  Quels que soient le pays et le contexte de ses actions à l’international, la Croix-Rouge française se prévaut d’une totale neutralité, doublée d’une exigence de qualité et de rigueur. Si elle dispose d’une légitimité s’appuyant sur ses nombreuses interventions d’urgence, elle a su également s’imposer dans la gestion de projets au long cours, en collaboration étroite avec les communautés locales, notamment dans les domaines de la santé et de la préparation aux catastrophes.