Journée Internationale des Droits de l’Enfant : Sophie Cluzel visite une crèche Croix-Rouge à Paris le 20 novembre

Publié le 17/11/2017

Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées rencontrera les enfants et les équipes de la crèche Ernest May à Paris : un établissement exemplaire de l’engagement Croix-Rouge française pour que tous les enfants puissent vivre une vie d’enfant

A l’occasion de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant, le lundi 20 novembre 2017, Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée des Personnes handicapées a choisi de rencontrer les enfants, les parents et l’équipe de la crèche Ernest May (Paris 17e), une structure exemplaire parmi les 60 établissements Croix-Rouge française dédiée aux jeunes enfants qui accueille aussi des enfants en situation de handicap.

Avec son réseau de 60 crèches sur le territoire français, la Croix-Rouge française accueille chaque année des milliers d’enfants pour leur permettre de grandir et s’épanouir en toute sérénité. Lieux de vie, d’apprentissage et de partage, les crèches Croix-Rouge française sont ouvertes à tous et proposent des activités tournées vers l’éveil, la socialisation et l’autonomie des tout-petits. Dans ce cadre, la Croix-Rouge française mobilise l’ensemble de ses dispositifs sociaux, médico-sociaux et sanitaires pour que l’enfant puisse vivre une vie d’enfant et s’engage dans le développement de crèches avec un projet spécifique et notamment, accompagner les familles en difficulté sociale, en réinsertion et accueillir les enfants en situation de handicap.

Au sein de la crèche Ernest May, 12 places sur 62  sont réservées aux enfants en situation de handicap

La crèche Multi-Accueil Ernest May, située à Paris, dans le 17ème arrondissement, propose, dans le cadre d’un projet dédié, 12 places réservées à des enfants repérés avec des troubles du spectre de l’autisme. Ces places sont accessibles pour tout enfant domicilié à Paris. Une collaboration étroite est mise en place avec les acteurs intervenant dans le champ de la petite enfance : les services de la Protection Maternelle et Infantile (PMI), les Centres d’Action Médico-social Précoce (CAMSP), les Centres Médico-psycho-pédagogique (CMPP), les Services d'Education Spéciale et de Soins à Domicile (SESSAD), etc.
Le Multi-Accueil Ernest May a pour objectif d’offrir une expérience de collectivité en milieu ordinaire à l’enfant tout en s’assurant de la prise en compte de ses besoins spécifiques. A cet effet, la Croix-Rouge française a développé un service mobile d’interventions précoces spécialisé sur les troubles du spectre de l’autisme qui pourra intervenir auprès de l’enfant au sein même de la crèche.

Des professionnels formés à la compréhension des troubles du spectre de l’autisme et des recommandations de bonnes pratiques professionnelles

Une formation a été déployée au sein de la crèche afin de sensibiliser les professionnels à l’accueil d’enfants ayant des troubles du spectre de l’autisme. Cette formation a été élaborée avec les parents, les professionnels de dispositifs médico-sociaux de la Croix-Rouge française et des experts, à partir des besoins exprimés par les professionnels des crèches. Cette formation est en cours de déploiement dans les autres crèches de la Croix-Rouge française.

L’accueil des enfants en situation de handicap au sein des Etablissements d’Accueil des Jeunes Enfants (EAJE) : une opportunité méconnue par les familles et pourtant un environnement idéal de participation et de citoyenneté

La possibilité d’accéder à une place en EAJE est bien souvent méconnue par les familles ou du moins semble inaccessible. De même elles ignorent que ces établissements peuvent proposer un accueil à temps partiel, d’une demi-journée à plusieurs jours par semaine, adapté à chaque situation. Pourtant, ce sont des lieux extraordinaires de participation et de citoyenneté partagée.

Les enfants ne s’y trouvent pas soumis à des recherches de performances ou de pré requis. L’approche de la crèche fait écho à la notion de dispositif inclusif qui s’appuie sur le droit d’accès aux modes d’accueil de tous les enfants quels qu’ils soient. Dans cette approche, il revient aux professionnels de la structure de compenser ce qui rend l’enfant vulnérable en adaptant l’environnement ou l’activité. A la crèche, ce ne sera pas à l’enfant de s’adapter mais bien à ce lieu de le faire. Des méthodes et une pédagogie sont ainsi développées pour prendre en compte la diversité des rythmes singuliers de développement de tous les enfants accueillis.

Avec cet engagement, la Croix-Rouge française contribue à la Stratégie Nationale de Santé

La Croix-Rouge française est un acteur engagé de l’Economie Sociale et Solidaire et poursuit plus que jamais son engagement auprès de familles en mettant tout en œuvre pour lutter contre toute forme d’inégalité, pour favoriser la mixité sociale de tous les enfants et leur socialisation primaire, en apportant des réponses adaptées aux besoins des enfants et de leurs familles. Elle prend une part active au développement de structures plus participatives et mobiles, en apportant son appui et ses pratiques professionnelles auprès des autres acteurs pour favoriser un véritable travail collectif au profit des jeunes enfants en situation de handicap.

FOCUS sur l’expérimentation d’une « Equipe Mobile de Soins Précoces » (EMSP)

La Croix-Rouge française a développé, en lien avec des directeurs de crèches, un projet d’unité de soins précoces mobile rattaché à l’hôpital de jour pour enfants « l’Etincelle » situé dans le 18ème arrondissement de Paris.

Ce projet d’Equipe Mobile a pour objectif d’apporter un soutien spécialisé à des tout-petits repérés, ou pour lesquels un diagnostic vient d’être posé et dont les parents se lancent dans la recherche de soins spécifiques et adaptés, démarche qui est loin d’être évidente.

En effet, la difficulté est criante, pour les professionnels des centres diagnostiques, d’orienter rapidement et efficacement les enfants dépistés très jeunes
La détection est faite tôt, à un âge où les effets des interventions se font rapidement ressentir, notamment grâce à l’importante plasticité cérébrale possible avant 6 ans. Mais les structures de soins spécialisées manquent et les familles sont malheureusement trop souvent perdues dans la recherche d’un accompagnement adapté pour leur enfant.

La politique d’ouverture ainsi que la volonté de répondre au plus près des besoins des enfants de moins de 4 ans, à risque ou diagnostiqués avec des troubles du spectre de l’autisme, soutiennent la création de l’EMSP au sein de l’hôpital. Ce dispositif est destiné à la mise en place de prises en charge précoces individualisées et délocalisées (dans les lieux fréquentés par le jeune enfant entre 1 et 4 ans),  en intégrant d’emblée de nouveaux partenaires du  réseau (PMI, lieux d’accueil petite enfance).

Le personnel de l’unité aura vocation à intervenir en tant que cellule ressource auprès des autres crèches Croix-Rouge française en lien étroit avec la PMI. La pluridisciplinarité du personnel de l’unité de soins précoces (psychiatres, psychologues, psychomotriciens, orthophoniste) sera une ressource et un relais précieux dans le soutien et le conseil aux professionnels des crèches et aux parents.