Chantal BON – Auxiliaire de puériculture

Centre maternel Saint Luc – Nantes (44)

quelles sont vos principales fonctions ?

Je travaille depuis plus de 27 ans au centre maternel qui a pour vocation d’accueillir et d’héberger une quarantaine de femmes en difficulté (victimes de violence conjugale, problèmes de drogue, etc.). Certaines séjournent avec leurs enfants et nous avons ainsi une crèche collective intégrée à l’établissement où je travaille. Cette crèche est également ouverte aux enfants de l’extérieur.

Nous accueillons ces enfants et participons au projet éducatif sous la responsabilité de la puéricultrice et de la responsable de la structure.

Au quotidien, nous répondons aux besoins d’hygiène et de confort des enfants. Nous participons aux activités d’éveil qui leur sont proposées et contribuons au choix de l’aménagement de la crèche.
Nous avons également un rôle de prévention en termes d’hygiène et d’éducation auprès des mamans.

Enfin, dans certains cas, notre travail consiste à accompagner les enfants vers le départ lorsque d’autres structures ou des familles d’accueil prennent le relais.

qu’appréciez-vous le plus dans votre poste et au sein de l’établissement ?

Les populations que nous accueillons sont très diverses et multiculturelle. C’est une grande richesse.

J’aime voir les enfants évoluer, même si parfois les premiers jours au sein de la structure ont été difficiles.

J’ai été heureuse de voir l’évolution du centre, désormais les placements sont plus longs, l’établissement a étendu ses activités, avec par exemple l’ouverture d’une unité « petit poucet » qui prend le relais de la crèche le soir et la nuit.

Compte tenu de notre participation aux réunions de synthèse, nous pouvons mieux comprendre la problématique globale qui touche la famille et cela nous permet de mieux adapter l’accueil de chaque enfant.

quelles qualités sont nécessaires pour ce poste ?

il faut être discret, savoir écouter et être tolérant vis-à-vis des différences ethniques et culturelles. Par ailleurs, le sens du travail en équipe est important et il ne faut pas hésiter à être la source d’initiatives.

Nous donnons souvent comme conseils aux jeunes stagiaires qui sont en formation d’auxiliaire de puériculture de veiller à ne pas se substituer aux parents et aussi d’éviter trop d’empathie.