Le développement personnel continu

Dans chaque région, il existe un centre régional de formation professionnelle qui dispense des formations à la santé et la sécurité au travail. Retrouvez leurs coordonnées ci-dessous et faites vous former directement sur votre lieu de travail ou sur l'un de nos 109 sites.

La récente mise en place du développement professionnel continu souscrit à la nécessité de mutualiser les pratiques professionnelles et de favoriser le décloisonnement entre les professionnels de santé. L’objectif est de contribuer à assurer une meilleure qualité de prise en charge, grâce à la formation de professionnels toujours plus en phase avec les besoins sur le terrain.

Ce sont ainsi 1,7 million de professionnels de santé qui sont concernés :

  • les professions médicales : médecins, pharmaciens, chirurgiens-dentistes, sages-femmes.
  • les professions paramédicales : aides-soignants, auxiliaires de puéricultrice, Infirmiers (IADE, IBODE), puéricultrices, …

Les programmes de DPC doivent répondre aux grandes orientations nationales de la Haute Autorité de Santé (HAS), susceptibles d’être complétées par les ARS au niveau régional.

Les modalités pédagogiques doivent correspondre à la double demande de la HAS, à savoir :

  • l’acquisition et l’approfondissement des connaissances/compétences
  • une évaluation des pratiques professionnelles.

Pour être habilités à proposer des programmes dans le cadre du DPC, les organismes de formation doivent être référencés et validés par l’Organisme de Gestion du DPC.

Conseil et expertise

Les Centres régionaux de formation professionnelle (CRFP)  de la Croix-rouge sont tous enregistrés auprès de l’Organisme gestionnaire du DPC (OGDPC) et évalués favorablement par une commission scientifique.

adpc logo

Les CRFP ont un rôle de conseil, d’expertise et peuvent ainsi proposer une offre s’adaptant à l’établissement « client » soit pour : 

Concevoir les programmes DPC à partir des évaluations internes et externes                 

  1. Sélectionner les orientations nationales de l’HAS à reprendre au sein de l’établissement
  2. Extraire les axes d’amélioration des évaluations internes et externes
  3. Identifier les besoins individuels et collectifs
  4. Réaliser l’ingénierie de formation

Co-construire le plan DPC à partir des pratiques internes :

  1. Analyser le plan de formation N-1
  2. Recenser les actions et ressources internes éligibles au DPC
  3. Les articuler avec les priorités de l’établissement et les orientations nationales
  4. Traduire les activités de l’établissement en programmes DPC
  5. Structurer la démarche, rédiger et suivre le plan DPC