Evénements et colloques 2016/2017

Evénements et colloques 2016/2017

Découvrez les événements et colloques de la Fondation pour le lien social en 2016/2017.

 

Rencontre du 25 janvier 2017 « Lien social et autonomie des personnes vulnérables »

Présentation des lauréats de l’appel à projets et partage d’outils pour accroître son impact social. 

Comment préparer son pitch pour fédérer des personnes autour de son projet ou  convaincre des  financeurs ? Quels sont les richesses humaines, les leviers économiques et les alliances qui permettent au projet associatif d’avoir les moyens de se concrétiser aujourd’hui et dans 3-5 ans ? Pourquoi et comment mesurer et valoriser l’impact  social de son projet? Comment choisir sa stratégie pour changer d’échelle ? Quelles stratégies de changement d’échelle pour maximiser son impact social ? Comment maîtriser les enjeux techniques d'une production graphique et du design d'idée pour élaborer collectivement des stratégies et solutions centrées sur les utilisateurs ? Quelles sont les bonnes pratiques pour développer sa communication et son réseau au profit de son projet ?

Ces questions étaient au cœur de la réflexion autour des pratiques de près de 80 porteurs de projets et professionnels issus du milieu associatif lors de la Rencontre « Lien social et Autonomie des personnes vulnérables »,  organisée le 25 janvier par la Fondation pour le lien social et AG2R LA MONDIALE.

La journée était organisée autour de conférences et d’ateliers pratiques animés par une vingtaine d’experts de l’entrepreneuriat social, de l’innovation sociale et de l’accompagnement associatif (dont la Croix-Rouge française, l’Avise, l’ESSEC, France Active, Ellyx, ScaleChanger, le Comptoir de l’Innovation) afin d’apporter un éclairage méthodologique et une ouverture sur différentes thématiques de l’innovation sociale aux porteurs de projets (mesure d’impact, modèles socio-économiques, changement d’échelle, etc.). 

Pour ouvrir cette rencontre, Isabelle Decaris, Directrice de la Fondation, et Olympe Pougeoise chargée de mission Activités Sociales d’AG2R LA MONDIALE, ont accueilli les participants en rappelant les objectifs de cette journée : émulation, créativité et approfondissement des projets. Elles ont aussi souligné l’intérêt de ce partenariat qui a permis de soutenir des projets innovants sur la thématique « lien social et autonomie des personnes vulnérables », en attirant l’attention sur  la diversité des projets lauréats en termes de type de porteurs de projets, de répartition géographique et de public ciblé. 

Fondation pour le lien social - ouverture colloque
 

Les projets lauréats en 2016 ont tous en commun de cibler des populations vulnérables, les moyens employés pour développer le lien social et l’autonomie de ces publics fragiles sont propres à chaque structure : plateforme numérique destinées aux aidants familiaux, réseau de mobilisation citoyenne en faveur des personnes à la rue, cycles d’initiation à l’informatique à destination de personnes âgées isolées, ateliers de création artistique avec des jeunes en situation de handicap cognitif, accueil collectif à domicile pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer…

L’innovation sociale, critère de sélection, est placée au centre des échanges de la journée. Prunelle Gorget, responsable de programme à l’AVISE, souligne que les innovations sociales répondent aux besoins sociaux non ou mal satisfaits, construites ensemble (entreprises, citoyens, pouvoirs publics), en proposant des solutions individuelles et collectives aux grands enjeux sociétaux, en impliquant la participation et la coopération des acteurs concernés, notamment des utilisateurs et usagers. Ces innovations concernent aussi bien un produit ou un service, qu’un mode d’organisation, de distribution, dans des domaines comme le lien social, le chômage,  le vieillissement, le logement… Elles passent par un processus en plusieurs démarches : émergence, expérimentation, diffusion, évaluation.

Les participants sont ensuite invités à rejoindre l’un des trois ateliers pratiques. 

Atelier 1 : Elaborer son « pitch »

 « Plus ton projet est bizarre, plus on va t'écouter; plus il est cohérent et plus on va vouloir te suivre », affirment Hamzi Harbi, président de Association "En Piste l'Artiste! » et Isabelle Bapteste, co-directrice des Alchimistes.

Fondation pour le lien social - colloque pitch
 

A travers une approche ludique et la méthode de "story-telling", les deux intervenants font découvrir aux participants les ressorts d'un bon pitch. Répartis en trois groupes, une dizaine de porteurs de projets piochent le thème d'un concours (« innovation », « réplicabilité » ou « impact territorial ») et construisent un pitch drôle, convaincant, suscitant le rêve et l'envie d'agir pour le soutien des projets.  A la fin de chaque présentation, le jury apporte un feedback constructif à chaque speaker. 

Atelier 2 : Mesurer son Impact

Une présentation commune orchestrée par Benoît Mounier-Saintoyant, chargé de mission à l’AVISE, et Kevin André, professeur d'innovation sociale à l’ESSEC, met en avant les raisons de mesurer l’impact social d’un projet, pose la question des parties prenantes intéressées dans la démarche, introduit les méthodes utilisées (en focalisant sur la théorie du changement), les facteurs de réussite et comment valoriser cette mesure d’impact.

Fondation pour le lien social - colloque mesure d'impact
 

Deux groupes de travail sont formés.

Le premier,  guidé par Benoit et son collaborateur, est amené à travailler sur l’évaluation d’impact en suivant le cahier de charges développé par l’Avise. A chaque question sur les objectifs de la mission, l’objet d’évaluation et la mise en œuvre de la démarche,  les porteurs de projets partageaient leurs réflexions et expériences.

Le second, emmené par Kevin André et Jérôme Schatzman, directeur exécutif de la Chaire d'Entrepreneuriat Social de l'ESSEC et d’ANTROPIA ESSEC, invitent les participant à former des binômes composés d’un porteur de projets et d’un « observateur/ contributeur » qui pulsera la réflexion sur la mesure d’impact de leurs projets associatifs. 

Atelier 3 : Affiner son positionnement stratégique: focus modèle socio-économique

De quels moyens dispose le projet pour se réaliser ? Trois éléments de réponses ont été ciblés dans cet atelier : les richesses humaines, c’est-à-dire, les formes d’engagement et les compétences mobilisées, par Caroline Soubie, responsable du département engagement, formation et initiatives (DEFI) de Croix-Rouge française ; les leviers économiques, soit les leviers de financements (subventionnements, investissement sociétal et revenus des activités), par Arnold Bornet, chargé de mission à France Active ; et, finalement, les alliances dans les territoires (de positionnement , de production/diffusion, et moyens), par Jérémy Brémaud, directeur associé, SCOP Ellyx.

Fondation pour le lien social - colloque -Affiner son positionnement stratégique
 

Un travail dirigé porté sur ces 3 leviers du modèle économique a été mené en groupe par les experts.

La table ronde sur le changement d’échelle dans l’économie sociale et solidaire a ouvert les réflexions de l’après-midi. 

Celle-ci était animée par Kevin André, et faisait intervenir Luciana Calvetti de l’AVISE, sur les différentes stratégies de changement d’échelle, Isabelle Hoyaux, de Scale Changer, sur les enjeux de réussite du changement d’échelle, Jean-Michel Lécuyer, du Comptoir de l’Innovation sur le financement de ce développement, et Zoé Renault-Revoyre du Réseau national des Accorderies, qui a pu témoigner de l’expérience réussie du changement d’échelle de son organisation.

Fondation pour le lien social - colloque - Table ronde
 

Les participants sont alors à nouveau répartis en groupes pour les ateliers pratiques de l’après-midi.

Atelier 1 : Changement d’échelle 

Répartis en deux groupes, l’un animé par Isabelle Hoyaux et Luciana Calvetti , et l’autre animé par Kevin André et Floriane Lemoine, de l’ESSEC, les porteurs de projets ont pu travailler sur leur stratégie individuelle de changement d’échelle, en analysant les objectifs, la maturité du projet, les partenaires adéquats et le calendrier approprié.  

Fondation pour le lien social - colloque - chargement d'echelle
 

Atelier 2 : Design d’idée et créativité

Ramzi Harbi et les trois créateurs de l’atelier graphique Slogo, Arnaud Epagneul, Julien Dewolf, Louis Vieville, conduisent les participants à un exercice pratique dont le but est de rendre accessible l'approche du Design Thinking de manière ludique (vidéo à visionner ici), mettant  à profit l'expérience des intervenants en terme de conduite entrepreneuriale et de développement graphique et design. Les différents groupes aboutissent à un résultat tangible d’emprunt de la créativité et de maîtrise des enjeux techniques d'une production graphique et du design d'idée pour élaborer collectivement des stratégies et solutions centrées sur les utilisateurs.

Fondation pour le lien social - colloque - Design d'idée et creativité
 

Atelier 3 : Communication digitale

Anne-Christelle Reinert-Roffé, consultante en stratégique en développement, bénévole à Webassoc,  propose de commencer la session en expliquant pourquoi la présence des associations et porteurs de projets en ligne est devenu une nécessité en terme de développement d’image et de relations avec les adhérents et donateurs. Ensuite Alexandra Houy, coordinatrice de l'appel à initiatives Red Touch‘ de la Croix-Rouge française interroge les participants autour des nouvelles formes d’engagement : sont-elles de nouvelles arènes pour la mobilisation? En présentant un panorama de plateformes de mise en relation entre association et particuliers ou de particuliers à particuliers, elle aborde des enjeux comme proximité, impact social immédiat, engagement ponctuel, utilité, facilité, zapping vers la fin du bénévolat traditionnel. Enfin, Kevin Clech, coordinateur Web de la Croix-Rouge, donne des exemples de bonnes pratiques sur les réseaux sociaux. 

Fondation pour le lien social - colloque - communication digitale
 

Après une journée riche en échanges d’expériences et en apport de méthodologie, le tout dans une atmosphère conviviale et bienveillante, les participants sont repartis armés pour mettre en pratique ces outils pour développer et valoriser leurs projets.

Témoignages 

Sarah Berthelot, Chargée de projets et de partenariats, ACINA (Accueil, Coopération et Insertion pour les Nouveaux Arrivants) (projet lauréat 2016) : « Nous tenons à remercier chaleureusement la Fondation pour le lien social de la Croix-Rouge et AG2R LA MONDIALE pour l'invitation à la journée d'hier, qui fut vraiment enrichissante grâce à la qualité des interventions et du contenu des ateliers. Merci encore pour cette initiative qui nous a aussi permis d'échanger avec les autres lauréats et participants à cette journée. » 

Lucía Urrieta, Directrice des Projets, Les Petits Riens : « Il est souvent difficile de prendre le temps pour travailler sur son propre projet lors de rencontres comme celles-ci. Cependant, je suis non seulement sortie des ateliers (notamment celui de mesure d'impact) avec des outils concrets à utiliser mais avec des premières applications à mon projet. Il a été précieux d'avoir la perspective des intervenants et participants pour cette démarche. Leur expérience, ainsi que leur regard externe m'a permis de prendre du recul, de me poser des questions sur la vision de mon projet auxquelles je n'avais pas forcément pensé.

Il a aussi été aussi utile d'échanger sur les problématiques auxquelles font face d'autres porteurs de projets et comment ils répondent à celles-ci.

La table ronde et la présentation ont été l'occasion d'obtenir des références ressources complémentaires, comme le guide pour le changement d'échelle, que je pourrai utiliser par la suite. 

De façon générale, je sors de cette rencontre avec une liste de mesures à prendre, concrètes et réalisables, pour accroître l'impact des projets des Petits Riens. Ma structure est en pleine évolution et ces outils seront de grande utilité. »