Projets soutenus en 2012/2013

Pour 2012/2013, nous avons retenu la problématique de la solitude. Vous trouverez ici le descriptif des projets innovants financés dans le cadre de notre appel à projets.

Prévenir l’isolement des personnes vivant avec le VIH et souffrant de troubles neuropsychologiques, Rhône (69)

ideo

A moyen et long terme, les troubles cognitifs dont les personnes vivant avec le VIH sont susceptibles de souffrir risquent de renforcer le sentiment de solitude engendré par la maladie. L’ambition du projet porté par IDEO est de permettre aux porteurs du VIH de dépister leurs troubles neuropsychologiques éventuels, de travailler avec eux à la diminution de ces déficits, et, par ce biais, de prévenir leur isolement. Téléchargez la description complète.


Etude d’impact de l’écoute anonyme par téléphone et messagerie électronique, Paris (75)

sos-amitié

L’écoute anonyme mise en place par SOS Amitié poursuit une double mission : mettre à disposition des personnes qui le souhaitent un espace d’expression, d’écoute et d’accueil, puis accompagner ces individus à rompre et dépasser leur isolement. L’association ambitionne aujourd’hui de mener une étude d’impact de son activité à partir des conversations téléphoniques et électroniques entre « appelant » et bénévole. Téléchargez la description complète.



Nouvelles solidarités dans l’habitat public, Isère (38)

digi

Afin de lutter contre la solitude des personnes âgées, de répondre aux difficultés des jeunes à se loger et de (re)créer du lien social entre ces différentes générations, DIGI s’est associé avec le bailleur social ACTIS pour mener une expérimentation de mixité intergénérationnelle en résidences publiques sur la période 2011 / 2013. Téléchargez la description complète.


Développer la citoyenneté de publics précaires : Expérimentation participative, Var (83)

univ-citoyen

L’Université du Citoyen est une structure dont l’objet est de développer les capacités citoyennes de tout un chacun et de favoriser l’implication des citoyens à tous les niveaux de l’action publique. Après sept ans d’action auprès des publics de Centres d’Hébergement d’Urgence à Marseille, L’Université du Citoyen a souhaité expérimenter sa méthodologie sur un nouveau territoire et auprès d’un public marginalisé : les résidants de foyers Adoma. Téléchargez la description complète.


Lutter contre l’isolement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et de leurs proches, Vienne (86)

chatellerault

La perte d’autonomie engendrée par la maladie d’Alzheimer a des conséquences tant sur les activités socialisantes de la personne malade que sur celles du proche qui l’accompagne. S’appuyant sur ce constat, le CCAS de Châtellerault envisage de proposer aux aidants (seuls ou accompagnés de leur proche malade) des temps de socialisation en groupe, couplés à un accompagnement individuel adapté aux besoins de chaque couple. Téléchargez la description complète.


Ateliers de vie sociale basés sur les échanges de savoirs, Sarthe (72)

crf

Une grande majorité des publics rencontrés par la Délégation locale de Sablé-sur-Sarthe (Croix-Rouge française) dans le cadre des différentes activités qu’elle mène souffrent d’isolement : perte d’emploi, handicap, barrière de la langue… Afin de valoriser ces personnes vulnérables et de leur permettre de recréer du lien social, la Délégation désire impliquer ses bénéficiaires dans la mise en place d’ateliers de vie sociale basés sur les échanges de savoir. Téléchargez la description complète.


Un week-end à la mer pour les habitants de la rue, Paris (75)

secours-pop

Depuis 2006, l’équipe du Secours Populaire français organise chaque année un déplacement à la mer avec les habitants de la rue, dans l’objectif de leur faire partager un moment convivial avec les bénévoles et de les éloigner le temps d’une journée de leur quotidien. L’association souhaite aujourd’hui prolonger l’initiative sur un week-end entier. Téléchargez la description complète.


Une gazette par et pour les personnes accueillies à la Maison dans la rue, Paris (75)

casp

Face à l’isolement des personnes qu’elle accompagne, à leurs difficultés quotidiennes à rencontrer et échanger avec autrui, l’équipe de la Maison dans la rue (accueil de jour) propose de mettre en place un atelier restaurant le lien social et dans lequel les accueillis seraient à la fois acteurs à bénéficiaires du projet : la conception / rédaction d’une gazette trimestrielle. Téléchargez la description complète.


Déploiement du dispositif « Voisin-âge » sur la Ville de Paris, Paris (75)

petits-freres

A Paris, l’isolement des personnes âgées est significatif et progresse, en particulier dans l’habitat social. Parallèlement, les petits frères des Pauvres ont pu observer que nombreux sont les citoyens qui veulent être utiles aux autres dans leur quartier. Face à ces constats, les petits frères des Pauvres ont choisi de développer une solution innovante : le dispositif « Voisin-âge », initiative intergénérationnelle qui vise à établir des relations de voisinage entre les habitants et les personnes âgées isolées d’un même lieu d’habitation. Téléchargez la description complète.


Colocation solidaire pour femmes seules de plus de 45 ans, Bas-Rhin (67)

regain

L’association Regain accueille, héberge et accompagne vers l’autonomie durable des femmes avec ou sans enfants victimes de violences intra familiales. Forte de son expérience en matière d’accueil et d’accompagnement social des femmes et consciente des difficultés qu’elles rencontrent, l’association Regain a décidé de créer une chaine de logements en colocation pour les femmes seules de plus de 45 ans. Téléchargez la description complète.


Un lieu de convivialité pour des jeunes en urgence, Bouches-du-Rhône (13)

aajt

L’équipe éducative de l’AAJT souhaite rétablir un climat positif au sein du CHRS qu’elle gère, en travaillant sur la proximité et la quotidienneté. Le bâtiment ne bénéficie aujourd’hui pas d’espace collectif. Une pièce dédiée spécifiquement à l’accueil des jeunes en soirée et en week-end sera aménagée pour leur proposer de participer à des ateliers d’écriture, de lecture et des groupes de parole. Téléchargez la description complète.


Baby-sitting solidaire, Pyrénées-Atlantiques (64)

sagardian

Dans l’optique de lever le frein du problème de garde des familles monoparentales précaires des quartiers HLM de Saint-Jean-de-Luz et d’impliquer les jeunes majeurs de ce même quartier dans la construction de solutions communes, le Centre Social Sagardian souhaite créer un service de baby-sitting de voisinage par les jeunes en direction des familles en demande. Téléchargez la description complète.


Mères seules : reprendre la main pour ses enfants, Yvelines (78) 

cap-et-vie

L’association Cap & Vie donne la possibilité à des parents de banlieues d’accompagner leurs enfants vers l’emploi, en leur permettant de développer des réseaux de connaissances en dehors de leur cercle de relations habituelles. Forte de son expérience et en concertation avec ses partenaires, l’association désire aujourd’hui renforcer son activité auprès d’un public spécifique et difficile à capter : les mères isolées. Téléchargez la description complète.


Des animaux pour soigner des maux, Côte d’Or (21)

ani-nomade

Ani’Nomade organise des séances ludiques de thérapie à médiation par l’animal directement dans les structures demandeuses : centres sociaux, maisons de retraite, foyers, hôpitaux… Afin de réponse à un besoin croissant, l’association souhaite acquérir de plus gros animaux que ceux dont elle dispose à ce jour : poney, lama, âne… Téléchargez la description complète.


Médiation et lutte contre l’illettrisme auprès des gens du voyage, Haute-Garonne (31)

maneo

Au nombre de 5 000 en Haute-Garonne, les gens du voyage souffrent de plusieurs difficultés entravant leur insertion géographique, sociale et professionnelle : manque chronique de terrains d’accueil adaptés au mode de vie itinérant, analphabétisme, méfiances réciproques… C’est pour apporter une réponse ciblée à ces défis que le SMAGV31 propose de développer des activités de médiation et d’organiser des séances d’alphabétisation pour adultes. Téléchargez la description complète.


Personnes âgées immigrées : rompre l’isolement, Alpes-de-Haute-Provence (04)

creops

450 étrangers et immigrés de toutes nationalités âgés de 55 ans ou plus vivent à Manosque. La plupart d’entre eux éprouvent des difficultés à interagir avec les pouvoirs publics : démarches administratives complexes, manque d’informations sur les très nombreuses institutions existantes… En vue de faciliter leur intégration, Le CREOPS souhaite aujourd’hui développer des animations socio-culturelles auprès de ce public fragile, isolé et non francophone. Téléchargez la description complète.