Origines

Origines

Créé par Henry Dunant, lors de la bataille de Solférino, la Croix-Rouge s’impose dès son origine comme un mouvement international d’aide et d’assistance aux victimes. La Croix-Rouge, par son action constante en faveur des victimes, et la diffusion de son éthique de tolérance et de dialogue contribue à la prévention des conflits et des tensions.
(Photo : Henry Dunant soignant les blessés dans l’église de Castiglione après la bataille de Solférino, image tirée du film D’homme à homme, de Christian Jacque, 1948)

24 juin 1859 : Acte fondateur de la Croix-Rouge à Solférino.

Témoin de la bataille de Solférino, un citoyen suisse, Henry Dunant, improvise des secours avec le concours des populations civiles locales. L’aide humaniste apportée aux soldats des deux camps sans discrimination est l’acte fondateur de la Croix-Rouge.

Publié suite à cet événement, « Un souvenir de Solferino » d’Henry Dunant met en avant deux propositions qui fondent le Droit Humanitaire moderne :

  • La conclusion d’un traité portant sur la neutralisation des services sanitaires militaires sur le champ de bataille.
  • La création d’une organisation permanente pour l’assistance aux blessés de guerre
 

1863 : Création du CICR

Le Comité international et permanent de secours aux blessés militaires (futur Comité International de la Croix Rouge), est fondé en 1863 autour des idées de Dunant. Il parvient en quelques mois à réunir 16 Etats au sein d’une conférence diplomatique, qui aboutit à la signature de la première Convention de Genève.

22 août 1864 : Création de la Croix-Rouge et du Droit International Humanitaire.

La première convention de Genève, signée par seize nations, crée dans chaque pays des comités de secours dont l’emblème sera une croix rouge sur fond blanc. Elle entérine également les règles internationales définissant le sort des personnes aux mains de l'ennemi et qui ne participent pas au combat.

Depuis 1949 : Les conventions de Genève font évoluer le Droit International Humanitaire (DIH) en fonction de l’évolution de la guerre moderne. Le DIH est placé sous l’égide du Comité International de la Croix-Rouge (CICR).