Crise humanitaire au Tchad : reportage photo

Publié le 11/02/2008 13:35

Des dizaines de milliers personnes ont fui la capitale tchadienne, N’Djamena, où de violents combats opposaient les rebelles aux forces gouvernementales. 30.000 Tchadiens ont gagné la ville camerounaise de Kousséri, sur l’autre rive du fleuve Chari qui sépare les deux pays. Si la majorité des familles s’est regroupée dans le camp de transit de Madana, à l’entrée de Kousséri, beaucoup dorment sur les places publiques, dans les écoles, les mosquées et les musées. Les réfugiés sont affamés, souffrent du froid, du manque d’eau et de nourriture. La Croix-Rouge intervient pour assurer les besoins les plus urgents.