Distribution NFI dans la région d'Ormoc

Publié le 24/11/2013

Première distribution de non food items (NFI) de l'équipe ERU de la Croix-Rouge française à Biliboy, au Nord d'Ormoc, sur l'île de Leyte.


Une journée de distribution dans la région d'Ormoc

Samedi 23 novembre, près de 800 familles de la région d’Ormoc ont reçu nourriture et produits de première nécessité. Les équipes de réponse à l’urgence de la Croix-Rouge française, de la Croix-Rouge américaine et la Croix-Rouge philippine ont travaillé main dans la main pour délivrer une aide complémentaire aux habitants de quatre barangaïs (villages) dévastés par le typhon Haiyan.


Il est 6h30 le matin lorsque les deux camions remplis de kits hygiènes, bâches en plastique et jerricans arrivent du port d’Ormoc à l’entrepôt que partagent la Croix-Rouge française et la Croix-Rouge américaine. 2 000 kits hygiène, 2 000 bâches en plastique, 2 000 jerricans sont arrivés de Cebu dans la nuit. Sous la supervision de Nicolas, ERU français, et Alan, ERU Américain, dix travailleurs journaliers déchargent les denrées dans l’entrepôt puis rechargent les quantités nécessaires dans les camions de distribution qui se succèdent. Une journée de travail herculéen !

Le plan d’action établi ensemble mise sur la coordination. Français et Américains livreront des produits de première nécessité acheminés jusqu’à Ormoc par la FICR et la Croix-Rouge philippine contribuera à fournir des kits alimentaires à la population.


Aujourd’hui quatre villages bénéficieront de l’aide de la Croix-Rouge. L’ERU de la Croix-Rouge française commencera par Biliboy puis continuera sur Bagong au Nord d’Ormoc et couvrira environ 450 familles. Les Américains se déploieront dans deux autres villages abritant 350 familles.

8h, c’est le départ pour nos équipiers vers Biliboy, 30 minutes d’un voyage chaotique sur des routes de terre détrempées par la pluie et le camion arrive enfin sur le site de distribution sélectionné par Franck, en charge des distributions.


ditrib-biliboy-large

Quelque 200 personnes représentant autant de familles attendent déjà sous la bruine. Sur les consignes de Franck et du chef du barangaï, les habitants se mettent en rang et la distribution commence. Les femmes d’un côté, les hommes de l’autre. 5 par 5, les gens sont appelés aux tables d’enregistrement où 4 volontaires de la Croix-Rouge philippine vérifient les identités des bénéficiaires et leur font signer le registre. Ticket en main, les personnes se dirigent ensuite vers le camion où Frédéric et des volontaires distribuent les items.

Après deux heures sur place, la distribution se termine et le camion redescend au stock pour recharger. Prochaine étape Bagong à 10 kilomètres de la ville où les 220 villageois seront servis.

En tout, l’effort commun des trois sociétés nationales aura permis de couvrir les besoins de près de 4 000 personnes. Et les distributions reprendront dès le lendemain.