Irak : de l'eau pour 40 000 personnes

Publié le 16/02/2017

La Croix-Rouge française à Mossoul

Alors que des opérations militaires ont toujours lieu autour de la ville de Mossoul, la Croix-Rouge française est sur place afin d'apporter l'aide de première urgence à la population et aider le retour des personnes déplacées. 

Irak carte Mossoul
 

Les équipes de la Croix-Rouge française interviennent notamment pour la mise en place de stations de potabilisation d'eau dans les camps de réfugiés, comme nous l'explique Charles Aurouet responsable du pôle eau, hygiène et assainissement au sein de l'association.

Quelles sont les actions de la Croix-Rouge française autour de Mossoul ?

Suite au lancement des opérations militaires, mi-octobre 2016, la Croix-Rouge française aux côtés du Croissant-Rouge irakien, a commencé la distribution des premiers kits de première nécessité auprès de 600 familles (les deux premières semaines).

Mi-novembre 2016, les premiers camps s'ouvrent aux alentours de Mossoul, la Croix-Rouge française a déployé deux équipiers d'urgence pour l'installation d'une station de potabilisation en eau, appelée M40, afin d’alimenter une population de 40 000 personnes.

Comment fonctionne une station de potabilisation ?

La station de potabilisation M40 est située à côté d'une eau de surface, d'une rivière. L'objectif est donc de pomper de l'eau, de la stocker dans des réservoirs, de faire un traitement de cette eau pour qu'ensuite elle soit distribuée avec des camions citernes au niveau du camp.

Quelles sont les évolutions prévues à court terme ?

Aujourd'hui, nous rencontrons des difficultés à atteindre notre objectif de donner 30 litres d'eau par jour et par personne (dans le camp Hansansham 2, qui réunit plus de 3 900 familles). Nous sommes en train d'augmenter la capacité de stockage de notre station de potabilisation M40 avec l'achat d'un réservoir de 200 mètres cubes qui va être installé dans les prochains jours.

On constate, aujourd'hui, un retour des populations déplacées dans la zone est de Mossoul. La Croix-Rouge française et le Croissant-Rouge irakien prévoient de renvoyer des stations de potabilisation, cette fois beaucoup plus petites, qu'on appelle M5, pour 5 000 personnes, qui pourraient être installées dans les quartiers de la banlieue de Mossoul, le temps que les infrastructures publiques soient réhabilitées.

Le financement de la station de potabilisation a été réalisé en partenariat avec la Mairie de Paris, la Croix-Rouge suédoise et la Croix-Rouge norvégienne.  

 

Les actions de la Croix en Rouge française en Irak 

Cliquez sur la carte pour agrandir

 
 

Rappel des actions précédentes en Irak 

La Croix-Rouge française est présente en Irak depuis 2013 :