1998-2008 : 10 ans d’actions de lutte contre le sida

Publié le 01/12/2008

A l'occasion de la journée mondiale de la lutte contre le sida, la Croix-Rouge française tient à rendre hommage à tous ceux qui vivent avec le VIH, et tous ceux qui participent à la lutte contre la pandémie.
L'association met à disposition du public un livret de photos, un recueil de témoignage et un documentaire exclusif sur ses actions sida.

La prise en charge du VIH-sida dans les centres de traitement ambulatoire et par les volontaires de la Croix-Rouge

Redonner l’espoir et une meilleure qualité de vie possible :

  • Donner des soins de qualité au plus grand nombre de malades.
     En 1998, alors que les inégalités d’accès aux nouveaux traitements entre les malades du Nord et du Sud apparaissaient inacceptables, la Croix-Rouge française s’engageait ouvertement dans une politique ambitieuse d’accès universel aux soins en mettant en place les premières structures dédiées à la prise en charge des malades : les centres de traitement ambulatoire.
    • De 1998 à 2008, quinze centres ont été mis en place dans 10 pays.
    • Plus de 40 000 malades y ont reçu des soins et ont accédé aux traitements.
  • Redonner l’espoir et une meilleure qualité de vie possible.
     Les progrès accomplis par le traitement ont transformé le pronostic de cette maladie toujours mortelle en une maladie chronique avec laquelle il faut réapprendre à vivre.
     Le soutien psychologique, l’appui social et économique doivent accompagner durablement la personne vivant avec le VIH. Peu à peu, l’espoir permet de reconstruire des projets de vie.

La Ministre de la Santé Roselyne Bachelot sur le stand de la CRF à l'ICASA 2008
La Croix-Rouge française présente à la Conférence de Dakar

Du 3 au 7 décembre 2008, pour la XVIIIe ICASA, Conférence Internationale sur le Sida et les Infections sexuellement transmissibles en Afrique, la Croix-Rouge française a proposé un symposium sur le thème de "la prise en charge de l’enfant infecté et affecté par le VIH dans les pays en voie dedéveloppement", ouvert par Robert Sebbag puis co-présidé par deux pédiatres, Faustin Kitetele (RDC) et Alain Azondekon (Bénin). La ministre française de la Santé, Roselyne Bachelot-Narquin, accompagnant Viviane Wade, première Dame du Sénégal, ont également visité le stand et adressé des mots de félicitations et d'encouragement à la Croix-Rouge pour les actions qu'elle mène.