Samu social et équipes mobiles : écouter et orienter

samu social

La Croix-Rouge française est le 1er opérateur du Samu social en France. Particulièrement active lors de la période hivernale, notre association est également présente tout au long de l'année dans certains départements, grâce à son important réseau de bénévoles et de salariés mobilisés sur le terrain.

Le dispositif d’urgence sociale de la Croix-Rouge française regroupe les activités d’accueil, d’information et de réponse immédiate aux besoins vitaux des personnes sans abri. Il se compose :

  • de nos équipes mobiles / Samu sociaux,
  • du 115 géré par la Croix-Rouge française en propre dans 8 départements,
  • des SIAO, Services intégrés d’accueil et d’orientation,
  • des lieux d’accueil de jour qui offrent des prestations d’aide alimentaire, d’hygiène, de domiciliation… 

Les maraudes : favoriser la rencontre et le dialogue

La priorité de nos équipes sur le terrain est d’aller à la rencontre des personnes à la rue et de maintenir, voire recréer un lien social. L’objectif, quand elles le souhaitent, est ensuite de les orienter vers une solution d’hébergement qui leur convienne.

Notre intervention est fondée sur deux principes :

  • respecter le choix des personnes,
  • proposer en urgence une aide inconditionnelle.

Nos équipes mobiles sont composées de groupes de 3 ou 4 personnes, bénévoles ou salariés formés, et encadrés par un chef d'équipe expérimenté. A bord d'un véhicule ou à pied, ils assurent des tournées (ou maraudes) à des jours et heures fixes afin que les personnes sachent à quel moment elles peuvent les rencontrer. Ces maraudes peuvent être organisées en soirée ou en journée, hiver comme été, et sont renforcées en cas d'urgence (activation du plan Grand froid par exemple).

Apporter soutien moral et aide matérielles d’urgence

Lors de ces maraudes, les équipiers du Samu social distribuent des boissons, chaudes ou fraîches, de la nourriture, mais peuvent également fournir de manière exceptionnelle des vêtements, des couvertures, des duvets, des produits d'hygiène... Cette aide matérielle, souvent très appréciée, n'est cependant qu'un prétexte pour établir un dialogue. Petit à petit, à force de rencontres et d'échanges, les contacts se créent, favorisant ainsi le maintien du lien fragile avec la société.

Orienter vers les solutions d'hébergement ou de soins 

En relation avec le numéro d’urgence sociale 115, les équipes du Samu social peuvent informer les personnes sur les solutions d'hébergement dont elles peuvent bénéficier, leur laissant le choix d'accepter ou non cette aide. Dans certains cas, le transport des personnes vers les lieux d'hébergement est assuré par l'équipe elle-même. Lorsque l'état de santé ou les blessures de la personne le nécessitent, celle-ci est orientée vers un milieu hospitalier par les secours spécialisés.

Une fois arrivée au centre d’hébergement d’urgence (CHU), la personne sans abri va pouvoir bénéficier d’une chambre individuelle (2 personnes maximum) pour la nuit. Sur place, un travailleur social effectue unpremier diagnostic et lui propose un accompagnement social adapté à son histoire et à ses besoins. 

Le 115 est un numéro d'urgence de service public au même titre que le 15, le 18, le 17 et le 112. Son objectif est d’orienter les personnes sans-abri vers des lieux d'hébergement. Mis en place en 1997, il est opérationnel dans toute la France, entièrement gratuit et accessible toute l'année, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Chaque citoyen peut appeler ce numéro pour signaler une situation de détresse sociale.  La Croix-Rouge assure la gestion du 115 dans 8 départements : Gard (30), Loiret (45), Marne (51), Vienne (86), Yonne (89), Essonne (91), Val-de-Marne (94) et Hautes-Pyrénées (65).

Depuis mai 2014, le 115 s’intègre dans un dispositif global qui comprend également un volet « insertion », coordonné par les Services intégrés d’accueil et d’orientation (SIAO). Grâce à une vision exhaustive du parc d’hébergement d’urgence, de stabilisation, d’insertion et des logements de transition, ces services départementalisés orientent les personnes en difficulté vers des structures adaptées, l’objectif étant de fluidifier le parcours de la rue au logement. Dans chaque département, le SIAO a pour missions :

  • le recensement de l’offre et de la demande d’accueil,
  • l’orientation vers des solutions adaptées,
  • l’accompagnement social des personnes.