Le soutien psychologique : écouter et orienter vers une solution

soutien psychologique

Le soutien psychologique s'intègre à toutes les activités de la Croix-Rouge et à toutes les opérations de secours, selon les principes de la santé globale communautaire : traiter la personne blessée, pas seulement la blessure. Il est complémentaire et souvent situé en amont du soin psychiatrique dispensé par les professionnels de la santé mentale.

L’écoute : outil fondamental du soutien psychologique

Croix-Rouge Ecoute s’inscrit dans un travail de prévention et de promotion de la santé dans sa globalité, en cohérence avec nos actions de lutte contre toutes les exclusions.
A coté de l’accueil « physique » de la personne dans un service social, un établissement lors d’une urgence, ou de son approche à son domicile ou dans la rue par des professionnels ou des bénévoles formés, il est important de pouvoir proposer à la personne en difficulté un échange individuel, confidentiel, à l’abri du regard. L’écoute par téléphone représente alors une continuité, une pérennisation après un acte de soutien, une visite ou un accompagnement souvent ponctuels. Ainsi la personne ne se sent pas abandonnée, et le téléphone permet souvent d’en dire plus que le face-à-face.

Croix-Rouge Ecoute dans les prisons

Par la signature d’une charte avec le Ministère de la justice et d’une convention avec la Direction de l’administration pénitentiaire, Croix-Rouge Ecoute est également accessible pour les personnes détenues condamnées dans les maisons centrales et les centres de détention. Actuellement 40 établissements pour peine sont concernés.
L'écoute reste centrée sur la personne : il ne s’agit pas d’écouter un "prisonnier" ou un "détenu", mais une personne qui est actuellement détenue, l'incarcération constituant une partie plus ou moins longue de son histoire et dont elle choisira de parler ou pas.

Le soutien psychologique opérationnel

La dimension psychologique est intégrée dans l'approche du blessé, de l'impliqué, du témoin, des proches, mais aussi des sauveteurs.

Au plan national : la Croix-Rouge française, acteur agréé de la Sécurité Civile, intervient

  • au quotidien dans les opérations de secours, les dispositifs prévisionnels de secours, les SAMU sociaux, les programmes à destination des publics en difficulté….
  • dans les situations d'exception, en mettant en place des actions de soutien aux populations sinistrées et d'encadrement des bénévoles spontanés, lors des catastrophes naturelles, technologiques ou sociétales (inondations, explosions, accidents d'avion, séismes…).

Au plan international : La Croix-Rouge française a créé en 2000 le Réseau européen de soutien psychologique (RESP) au sein du Mouvement Croix-Rouge/Croissant Rouge. Elle participe activement aux programmes de soutien psychologique des populations dans les pays affectés par des catastrophes et aide les sociétés sœurs à promouvoir un soutien psychosocial conforme à leurs cultures.
La Croix-Rouge française, soucieuse de favoriser la coopération au niveau européen avec les Sociétés nationales de la Croix-Rouge mais aussi avec les partenaires institutionnels et universitaires, s’engage dans divers projets européens visant à promouvoir et à proposer de nouveaux programmes destinés au public mais aussi aux volontaires de la Croix-Rouge française.