Hébergement d’urgence, plan hivernal

sans-abri

La mission dévolue aux centres d’hébergement d’urgence est d’accueillir et d’héberger en urgence les personnes à la rue et les orienter vers une structure d’insertion.

En règle générale, l’hébergement d’urgence fonctionne à la nuitée et se caractérise par une durée d’accueil courte.

Un hébergement inconditionnel

Les CHUS accueillent les personnes les plus vulnérables de façon "inconditionnelle", c'est-à-dire sans discriminations, sans sélection des publics accueillis, et notamment sans condition de régularité de séjour. L’accès à ces structures se fait soit par présentation directe du demandeur, au risque de ne pas trouver de place, ou bien par l’intermédiaire de la veille sociale départementale (n° d’appel d’urgence 115).
Les formes d’hébergement sont variées, pouvant aller du dortoir à la chambre individuelle, en passant par l’hôtel, voire des appartements "banalisés". L’hébergement est généralement gratuit, mais une participation symbolique peut être demandé, le plus souvent par les établissements proposant des prestations supplémentaires (laverie, dîner,…).

Accueil et orientation

Au-delà de l’hébergement, une attention particulière est accordée à l’accueil et à l’écoute des personnes.
Le principe de continuité de la prise en charge qui guide légalement, depuis le 5 mars 2007, l’action de ces centres, incite à proposer aux personnes d’entamer un processus de prise en charge adaptée, qui permettra de trouver des solutions d’hébergement plus stable. En effet, le CHU développe des relations, en lien avec les services de l’Etat, avec les lieux d’accueil de jour, les établissements de santé, les services d’urgence psychiatrique, les structures d’hébergement du département et les travailleurs sociaux de secteur.
Il s'adapte également à la situation des différents publics tels que les mineurs, les personnes étrangères ou les demandeurs d'asile, en établissant le contact avec les organismes spécialisés dans l'orientation de ces publics.

Le plan grand froid

Chaque hiver, du 1er novembre au 31 mars, les équipes de la Croix-Rouge française participent activement aux actions mises en place dans le cadre du plan grand froid. Ce plan est déclenché par le Préfet de chaque département lorsque les conditions météorologiques deviennent extrêmes.

  • Le samu social et les maraudes sont renforcés : équipes plus nombreuses, fréquence et durée des tournées augmentées.
  • Transport des personnes vers des centres d’hébergement à la demande du 115.
  • Distribution de repas et boissons chaudes, denrées alimentaires, couvertures et vêtements chauds.
  • Création de places d’hébergement dites de "mise à l’abri" pour compléter les places d’hébergement d’urgence en nombre insuffisant pour accueillir l’ensemble des personnes à la rue, lors de l’activation du plan grand froid, des places supplémentaires sont ouvertes dans chaque département.
  • Ouverture la nuit de nos locaux et des lieux d'accueil de jour. Les équipes d'accueil sont renforcées.