PFUE : 2022 C’est l’année européenne de la jeunesse

PFUE : 2022 C’est l’année européenne de la jeunesse
Publié le 21/06/2022

« Pour nous, c’est renforcer l’engagement et la mobilité des jeunes dans l’espace et le débat européens »

Hannah et Manon viennent contredire ici les rumeurs sur le manque d’engagement des jeunes en l’Europe.

Aujourd’hui il existe 30 millions de jeunes bénévoles en Europe. C’est 10% de plus qu’il y a 10 ans.

Hannah, 19 ans, est engagée depuis 6 mois et elle a beaucoup de projets. Par exemple elle a participé au projet GENies, qui rassemblait 48 jeunes de toute l’Europe, et a élaboré des actions qui sont réalisables dans les prochains mois. C’est un projet créé par les jeunes pour les jeunes.

Manon n’était pas du tout engagée à la Croix-Rouge, elle est étudiante dans une école de formation d’assistante de service social de la Croix-Rouge à Limoges, structure qui porte des projets à l’échelle européenne. C’est comme ça qu’elle a eu l’occasion de devenir ambassadrice de la PFUE. Ça permet de faire de nouvelles rencontres avec de nouvelles personnes. C’est aussi faire entendre la voix des jeunes, défendre leurs intérêts et les présenter. Être engagé dans le bénévolat permet aussi de venir en aide aux personnes les plus vulnérables et de partager des moments avec eux.

« La jeunesse a des idées innovantes & des valeurs importantes »

Si vous n’êtes pas engagés à la Croix-Rouge ou si vous n’êtes pas encore bénévole, c’est vraiment facile de s’engager.

La jeunesse a beaucoup d’idées super innovantes et de valeurs super importantes et l’objectif est de les réaliser.

Manon vous encourage à vous engager dans le bénévolat. Vous êtes là pour les gens et quand vous êtes disponibles. Devenir bénévole, vous permettrait de donner le sourire aux gens et de venir en aide aux personnes les plus vulnérables.