Canicule annoncée : la Croix-Rouge française mobilisée

Publié le 24/06/2019

Météo France annonce une vague de chaleur sans précédent, l'alerte canicule niveau "orange" a été déclenchée pour Paris et ses départements limitrophes et d'autres départements devraient passer à ce niveau aujourd’hui. La Croix-Rouge française, avec l’ensemble de ses bénévoles et ses salariés est d’ores et déjà mobilisée sur tout le territoire, auprès des personnes vulnérables mais également de toutes les personnes qu’elle accueille et accompagne dans ses établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux.

Le déclenchement du niveau orange de l’alerte canicule impose de prendre des précautions particulières auprès des personnes vulnérables, notamment les personnes sans-abri et nos aînés. Cette alerte doit notamment déclencher la mise en place d’un réseau de « lieux frais » ouverts au public, des « registres communaux avec aide aux personnes âgées et handicapées isolées » ou des mesures pour les sans-abri. Des actions pour lesquelles les bénévoles et salariés de la Croix-Rouge française vont tout naturellement s’impliquer.

Pour les personnes sans-abri, les équipes bénévoles de l’association continuent et renforcent leurs maraudes en journées (pédestres ou en véhicule) en assurant des distributions d’eau et des kits hygiène.
Pour les personnes âgées, les bénévoles effectuent des visites à domicile des personnes isolées recensées par les mairies. Ils renforcent également les équipes des services d’urgence des hôpitaux (hors soins médicaux et infirmiers).
Dans les 600 établissements Croix-Rouge française, toutes les mesures nécessaires sont mises en place pour prévenir tout risque lié à cette canicule.

Si cela s’avère nécessaire, le centre opérationnel au siège de la Croix-Rouge française pourrait être ouvert pour gérer la coordination nationale des opérations afin d’accompagner son réseau et assurer la pleine continuité de ses actions quotidiennes et mobiliser tous les bénévoles de l'action sociale comme du secourisme.

Par ailleurs, la Croix-Rouge française rappelle quelques conseils permettant de réduire les risques liés à la chaleur :

  • Se protéger : porter des vêtements légers (coton) et amples, de couleur claire. Fermer les stores, ouvrir les fenêtres le matin si l’air est plus frais.
  • Se rafraîchir : priorité aux endroits climatisés et s’humidifier le corps plusieurs fois par jour.
  • Boire au minimum 2 litres d’eau et manger léger (éviter l’alcool, les graisses et les sucres).
  • Ne pas hésiter à se faire aider si besoin (demander de l’aide à un voisin, un médecin, un pharmacien…).

De plus en plus fréquentes, intenses et prolongées, les vagues de chaleur en milieu urbain concentrent beaucoup d'inquiétudes, elles provoquent et exacerbent de nombreuses maladies. Aujourd’hui, près d’un tiers de la population mondiale fait face à des pics de chaleurs pendant au moins 20 jours par an. D’ici 2100 cette proportion pourrait grimper à 70% de la population si rien n’est fait pour limiter le réchauffement climatique.
Un thème phare qui a été abordé lors de la conférence mondiale « Santé et changements climatiques : soigner une humanité à +2°C » organisée par la Croix-Rouge française en avril dernier à Cannes, pour rappeler l’importance de renforcer l’investissement et l’innovation en matière de réponses à l’urgence, de réduction des risques de catastrophes et d’adaptation aux conséquences des changements climatiques.