Changements climatiques, la 14 janvier, la Croix-Rouge française du Val-de-Marne appelle les citoyens à se préparer

Publié le 09/01/2020

La délégation territoriale du Val-de-Marne organise le mardi 14 janvier 2020 à Créteil, une journée de sensibilisation et de réflexion sur la prévention et l’adaptation aux pics de chaleur en milieu urbain au cours de laquelle participeront plus de 240 élèves de huit collèges val-de-marnais.

Une journée consacrée au climat et à la prévention des risques majeurs

Plus de 157 millions de personnes vulnérables âgées de plus de 65 ans ont été exposées dans le monde à des vagues de chaleur en 2017, soit 18 millions de plus qu'en 2016, ce qui constitue une progression de 12 % sur un an. Près de 5 milliards de personnes vivent dans des régions où la chaleur extrême est prévisible sur un temps donné et l’accélération du réchauffement compliquera gravement la vie de ces mêmes personnes dans les prochaines années[1].

Vagues de chaleur, pollution, catastrophes, épidémies : comment faire en sorte que les populations soient plus fortes pour réduire l'impact de ces conséquences directes et indirectes qui s'aggravent ?

Tout doit être conçu pour renforcer la « résilience des populations ». Cette notion dont on parle souvent est parfois mal comprise alors qu’il s'agit de renforcer la capacité des individus et des groupes sociaux à anticiper, s'adapter et réduire l'impact pour se relever plus vite après une crise. Pour construire cette résilience, il ne faut pas imposer de modèle mais il faut s'appuyer sur les savoir-faire et les capacités de chacun. Cela passe par l'éducation ou des dispositifs d'alerte précoce, mais surtout par la solidarité et le renforcement du lien social, le meilleur levier de la résilience.

240 jeunes cadets de la sécurité civile s’engagent pour le climat

A l’initiative du Préfet du Val-de-Marne, le dispositif des Cadets de la Sécurité Civile est déployé depuis trois ans sur le département. Avec le concours des services de l’Education nationale, de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris et de la Croix-Rouge française, les cadets découvrent chaque année les enjeux liés à la sécurité civile, les acteurs, les gestes de prévention et les réflexes à adopter.

Ces rencontres et ces séances de formation permettent aux cadets non seulement de découvrir cet univers mais également de développer leur sens civique et le goût de l’engagement aux côtés des acteurs qui l’incarnent au quotidien au service de la population du département qu’ils soient sapeurs-pompiers, fonctionnaires ou bénévoles au sein de la Croix-Rouge, constituant pour les élèves une étape forte dans leur parcours de citoyens.

Le bilan réalisé avec les cadets de la promotion de 2018-2019 a mis en évidence une attente forte de leur part en matière d’engagement en faveur du réchauffement climatique et plus globalement de la protection de l’environnement.

Pour la promotion 2019-2020, huit collèges ont intégré le dispositif (Elsa-Triolet et Willy-Ronis à Champigny sur Marne, Pierre-Brossolette à Villeneuve-Saint-Georges, Janus-Korczak à Limeil-Brévannes, Jules-Valles à Vitry-sur-Seine, Jean-Moulin à Chevilly-Larue, Henri-Wallon à Ivry-sur-Seine et Françoise-Giroud à Vincennes).

Un jeu sur les risques majeurs développé par la Croix-Rouge française

La délégation territoriale du Val-de-Marne a développé un jeu de plateau sur les risques majeurs permettant aux jeunes et aux adultes d’être sensibilisés à la prise en compte des risques naturels dans l’aménagement du territoire : inondations, feux de forêt, mouvements de terrain, avalanches, orages, tornades et risques météorologiques.

L’objectif du jeu «Êtes-vous-Prêts?» est de faire prendre conscience et développer la connaissance des risques naturels auprès du grand public et plus particulièrement aux élèves des collèges du département. Les élèves seront sollicités pour contribuer à la construction et à l’élaboration du jeu qui sera présenté officiellement pour la première fois lors de cette journée.

Des partenaires à la hauteur de l’enjeu éducatif

Des experts en climatologie et réchauffement climatique échangeront avec les participants sur les notions d’atténuation, d’adaptation et de résilience des territoires, mais également sur les causes du réchauffement climatique (historique, sociologique et économique).

Des projets innovants seront présentés aux participants comme le FrigoMobile(2) et son système de froid autonome qui sera utilisé par la Croix-Rouge togolaise, ou bien encore la tente HUT(3) déployée par la Croix-Rouge française lors des périodes caniculaires.

Rendez-vous Mardi 14 janvier 2020 à partir de 10h00
Maison des Arts et de la Culture
Place Salvador Allende – Créteil

Programme complet en pièce jointe.

Changements climatiques : la Croix-Rouge appelle à une mobilisation générale autour des questions de santé

Les projections sont alarmantes : selon l’OMS, entre 2030 et 2050, les changements climatiques pourraient causer environ 250 000 décès supplémentaires par an. Si rien n’est fait, les progrès réalisés en matière de santé au cours des 50 dernières années pourraient être annulés d’ici 2050. Selon la Banque Mondiale, les effets du changement climatique sur la santé pourraient plonger 100 millions de personnes dans la pauvreté d’ici 2030.

En première ligne partout dans le monde pour gérer les conséquences directes et indirecte sur la santé des changements climatiques, la Croix-Rouge française vient de publier un rapport « Santé et changements climatiques : soigner une humanité à +2°C », dans lequel elle présente les constats et les solutions pour relever le plus grand défi de santé publique du XXIème siècle.

Ce rapport de 100 pages, s’articule autour de huit défis clés, qui réunissent les grands enjeux actuels sur le sujet et des exemples de bonnes pratiques, auxquels répondent une série de recommandations qui ont émergé des débats de la conférence de Cannes organisée en avril 2019 par la Croix-Rouge française :

  • Réduire les risques sanitaires liés aux catastrophes : construire la résilience sanitaire des populations face aux catastrophes et à leurs conséquences
  • S’adapter aux vagues de chaleur en milieu urbain : préparer les métropoles à répondre aux besoins actuels et à venir
  • Prévenir les risques épidémiques : coupler l’approche communautaire et le renforcement du système de santé
  • Répondre aux besoins en santé mentale et en soutien psychosocial : intégrer la dimension psychologique aux différentes phases de réponse (prévention, préparation, urgence et relèvement)
  • Lutter contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition : sensibiliser et former sur la nutrition, l’hygiène, l’assainissement, la santé maternelle et infantile
  • Répondre aux enjeux sanitaires des mouvements de populations aggravés par le climat : intégrer les migrants aux systèmes de soins pour détecter rapidement les potentielles maladies et favoriser une prise en charge précoce
  • Prévenir les besoins en santé liés aux effets combinés du conflit et du climat : intégrer la dimension des changements climatiques au cadre d’intervention des institutions et des humanitaires
  • Protéger les écosystèmes pour promouvoir la santé : sensibilisr et impliquer les communautés dans la préservation et la réparation des services écosystémiques

Le rapport « Santé et changements climatiques : soigner une humanité à +2°C » de la Croix-Rouge française est disponible via ce lien.

(1) Rapport « Santé et changements climatiques : soigner une humanité à +2°C » de la Croix-Rouge française  (2) par la société COLDINNOV   (3) by HUTCHISON