Crise alimentaire persistante au Niger : la Croix-Rouge française s’inquiète et alerte

Publié le 28/04/2010

Les populations du nord-ouest du Niger subissent actuellement une crise alimentaire inquiétante. Dans cette région du Sahel extrêmement pauvre, l’irrégularité et le manque de pluie (70 % inférieure à la moyenne annuelle), sont à l’origine d’un large déficit de production agricole et fourragère. Présente depuis 1998 au Niger, la Croix-Rouge française s’inquiète de la détérioration des conditions de vie des Nigériens et tient à alerter sur la nécessité de se mobiliser.

La Croix-Rouge Française est présente depuis 1998 au Niger. Depuis 2005, date de la dernière crise alimentaire, la Croix-Rouge française est associée à la Croix-Rouge du Niger pour mener un vaste programme de prise en charge de la malnutrition dans les régions de Zinder, Agadez et Niamey. Depuis début 2010, 15 600 enfants de moins de 5 ans ont bénéficié d’un appui thérapeutique et nutritionnel dans 60 centres de santé intégrés. Parallèlement, les mères des enfants ont été sensibilisées à de meilleures pratiques alimentaires et à l’hygiène et 1 000 ménages ont pu diversifier leur alimentation par l’appui à des activités maraichères (distribution d’outils aratoires et semences).

Devant l’urgence des besoins et l’imminence de l’aggravation de la crise alimentaire, la Croix-Rouge française augmente son action au Niger dans les régions de Zinder et d’Agadez en participant aux distributions de céréales (mil, riz et sorgho) à destination de 1 700 familles. Pour relever le pouvoir d’achat des ménages, 29 000 personnes bénéficient d’un appui financier grâce à la participation des chefs de familles à des travaux communautaires. Enfin, 2 000 foyers vont recevoir des semences agricoles (mil et niébé) afin de reconstituer leur stock alimentaire à la prochaine récolte.

Alors que Monsieur John Holmes, Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires des Nations Unies, est actuellement au Niger pour évaluer l’impact humain de la grave crise alimentaire qui affecte des millions de personnes dans ce pays et plaider pour une réponse financière urgente, le gouvernement du Niger rappelle que plus de la moitié de la population est en situation de grande vulnérabilité : huit millions de personnes risquent de se trouver en situation d’insécurité alimentaire critique si une aide d’urgence à grande échelle et des interventions nutritionnelles ciblées ne sont pas déployées.

La Croix-Rouge française reste extrêmement attentive à la détérioration des conditions de vie de la population au Niger fragilisés par cette crise et augmentera en conséquence sa mobilisation et son appui.