Suspension des activités

Publié le 14/04/2004

Confrontée aux risques de prises d’otages et aux violences, la Croix-Rouge française a décidé de fermer provisoirement son antenne à Amman (Jordanie) à partir de laquelle elle assurait une présence en Irak.

Ses programmes de remise en état de certains réseaux de distribution d’eau potable du pays sont donc suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Pour mémoire, les Conventions de Genève énoncent clairement l’interdiction faite à quiconque d’utiliser la prise d’otages, quel qu’en soit l’objectif.