Trois ans après Irma : les actions d’aide aux plus vulnérables se poursuivent

Trois ans après Irma : les actions d’aide aux plus vulnérables se poursuivent
Publié le 07/09/2020

Trois ans après le passage dévastateur de l’ouragan Irma* sur le nord des Antilles, dans la nuit du 5 au 6 septembre 2017, les opérations de reconstruction et d’accompagnement social et sanitaire des populations se poursuivent. Les impacts et le traumatisme générés par cette catastrophe sont loin d’avoir disparu, c’est pourquoi la Croix-Rouge française poursuit ses actions dans la zone Caraïbes.


Depuis cette nuit du 5 au 6 septembre 2017, la Croix-Rouge française a mobilisé toutes ses capacités et son expertise pour déployer une assistance d’urgence et apporter une aide adaptée aux besoins des populations sinistrées, en particulier sur l’île de Saint Martin, très impactée.

Durant la phase d’urgence, la Croix-Rouge française a ainsi assuré la distribution d’eau potable, de vivres et de biens de première nécessité.

Trois ans après le passage de l’ouragan, nos équipes poursuivent le soutien et l’accompagnement des personnes encore fragilisées par la catastrophe. Pendant cette phase dite de « reconstruction », la Croix-Rouge française a déployé en 2019 et 2020 les actions suivantes :

Opération Pélican à Saint Barthélemy visant à aider les personnes en situation de vulnérabilités économique et sociale à la reconstruction de leur habitat impacté par l’Ouragan.

A Saint-Martin, les dispositifs d’aide et de soutien à la parentalité, de mise hors d’eau des habitations ou encore d’accès à l’eau sanitaire dans les foyers sinistrés.


Saint-Barthélemy / Opération Pélican (2019-2020)

L’opération Pélican succède au dispositif Écureuil déployé sur l’île de Saint-Barthélemy, entre avril et juin 2018. A l’initiative de la Fondation Help Saint-Barth et de la Collectivité de Saint-Barthélemy, cette action vise à aider les familles en situation de grande vulnérabilité à reconstruire leur habitation impactée par l’ouragan Irma.

Au côté de la Collectivité, la Croix-Rouge française, l’association Saint-Barth Initiative et le Lion’s Club ont contribué à la réussite de cette opération mise en place aux lendemains de la catastrophe. Chacun des partenaires a participé financièrement aux frais de reconstruction ou à l’aménagement des logements

Après identification des familles bénéficiaires par le service social de la Collectivité de Saint-Barthélemy, St Barth Initiative a coordonné les travaux des chantiers de reconstruction, en respectant les normes parasismiques et anticycloniques en vigueur sur le territoire.

Au total, ce sont près d’une dizaine d’habitations qui ont été entièrement reconstruites.

3-OP-Pelican

Saint-Martin / Opération Mise Hors d’eau (2019)

Un an après le déploiement de l’opération CASTOR -action d’aide à la réhabilitation d’urgence des habitats impactés par Irma -la Croix-Rouge française lance le projet de mise hors d’eau.

En effet, malgré les actions d’envergure mises en place par notre association sur le territoire de St Martin, de nombreux logements endommagés n’ont pas été réparés. Les bâches installées quelques jours ou semaines après le passage d’Irma sont usées et ne permettent plus d’assurer un logement hors d’eau. Les ménages habitant les logements concernés vivent par conséquent dans un environnement dégradé, pouvant avoir des impacts négatifs en termes de santé.

5-OP-Mise-hors-eau

L’opération Mise Hors d’eau dite aussi « de bâchage » consiste à apporter une aide provisoire dans l’attente de travaux de réhabilitation. L’objectif est d’améliorer les conditions de vie et le maintien des familles dans leur logement. Et biensûr, techniquement, il prévient la dégradation des biens et de la bâtisse.

Entre septembre 2018 et août 2019, 87 familles ont pu bénéficier d’une protection pour leur toiture.

Plus largement, le projet a eu un impact sur 298 individus dont :

  • 6 % Enfants moins de 3 ans 
  • 24 % Enfants entre 3 ans et 18 ans 
  • 40 % Entre 18 et 60 ans 
  • 28 % Plus de 60 ans 

Pour la réalisation de l’opération,169 bâches ont été nécessaires soit environ 2 bâches par maison, installées par les équipes de l’association d’insertion AIDS-M, avec laquelle la Croix-Rouge française a signé une convention.


Saint-Martin / Opération Anguille (2019 - 2020)

L’Opération Anguille intervient à la fin de la Post-Urgence, un an après Irma. Les équipes de la Croix-Rouge française constatent en effet que certains habitants ne disposent pas d’accès à l’eau à leur domicile via le réseau. Malgré la possibilité de se raccorder au réseau d’eau potable, les populations les plus précaires ne le font pas. D’après le rapport « Repenser les Iles du Nord pour une reconstruction durable » écrit par Philippe GUSTIN, Préfet de Guadeloupe, en date du 9 novembre 2017, 20% de la population de Saint-Martin n’ont toujours pas accès à l’eau courante.

irma-3ans-2

Les personnes non raccordées au réseau invoquent différentes raisons telles que :

  • Le prix du raccordement au réseau primaire ;
  • Les difficultés administratives (compréhension des documents…) ;
  • Des situations irrégulières vis-à-vis de l’immigration ;
  • Le prix de l’eau.

Le projet Anguille vise ainsi à équiper de kits de récupération d’eau de pluie des foyers de la partie française de l’île de Saint-Martin. Dédié aux personnes en situation financière précaire (perte d’emploi, minimas sociaux...), le dispositif a pour objectif de 

diminuer le montant des factures des personnes à faible revenu,et d’améliorer leurs conditions de vie.

Les kits de récupération d’eau de pluie sont composés de :

  • Une cuve de récupération d’eau de pluie de 1000 litres,
  • Une bâche anti-UV,
  • 10 blocs de parpaings pour l’élévation de la cuve,
  • Une notice d’utilisation.

L’eau récupérée via ce système n’étant pas potable, est destinée à un usage strictement sanitaire (toilettes, ménage, arrosage) ou pour toute activité ne nécessitant pas d’eau potable.

Le bilan du projet fait état de 268 familles rencontrées lors de la première vague d’enquête dont 190 se sont vues attribuer un kit de récupération d’eau de pluie.


Saint-Martin / Dispositif mobile de Prévention et de réduction des risques et des catastrophes (2019 - 2020).

Le dispositif mobile sur la prévention des risques s’inscrit dans un Programme de Réduction des Risque de Catastrophes pour une Caraïbe résiliente qui vise à réduire la vulnérabilité des populations aux risques majeurs par la promotion de la culture du risque et des comportements adaptés, via l’éducation aux risques des plus jeunes, l’information préventive et la préparation aux catastrophes, en mobilisant des approches éducatives originales basées sur des partenariats élargis, institutionnels, techniques et scientifiques.

Le dispositif mobile de la prévention des risques majeurs se révèle être une première étape du programme que la Croix-Rouge française a mis en œuvre sur Saint-Martin et dans les territoires des Antilles. Le dispositif est complété par un volet spécifique sur le risque routier.

Bilan 2019

39 animations effectuées à la fin août 2019

1063 personnes touchées

31personnes en moyenne par animation.

2 heures d’animation en moyenne. Cette durée peut varier selon l’attention du public (plus jeune)

95,7 % des bénéficiaires ont entre 8 et 15 ans

4,3 % sont dans l’âge Adulte


Saint-Martin / Dispositif d’aide et de soutien à la parentalité (2019 - 2020)

Vingt mois après le passage d’Irma, la Croix-Rouge française constate dans le cadre de ses activités que de nombreuses personnes rencontrées sont en difficulté quant à leur fonction parentale. Suite aux effets de stress post-traumatique liés à l’impact de la catastrophe sur les populations, nos équipes ont observé une dégradation des comportements et des relations intra-familiales engendrant une augmentation sans précédent des violences conjugales et éducatives.

Par ailleurs, un taux d’absentéisme important est constaté dans les structures scolaires, ainsi que l’augmentation de comportements à risque.

Le dispositif de soutien à la parentalité consiste à informer, orienter et accompagner les familles en difficulté dans l’exercice de leur fonction parentale, pour rompre l’isolement et créer du lien social.

L’équipe - une éducatrice spécialisée et une assistante de service social - accueille les parents dans un espace d’écoute neutre et bienveillant, pour les aider à verbaliser leurs difficultés du quotidien, à trouver leurs causes, à prendre conscience des compétences de chacun et à en développer de nouvelles. L’équipe intervient dans différents quartiers de l’île et lors de cafés-parents dans les établissements scolaires.


Saint-Martin / Projet de création d’une application mobile Espace Santé Jeunes (2020-2023)

La Croix-Rouge française travaille actuellement à la création d’un outil numérique de promotion à la santé en direction des jeunes des îles du Nord, intégrant la dimension gestion stress post traumatique et prévention des risques.

 Ce projet soutenu par le Fond d’Expérimentation pour la Jeunesse vise à :

  • Permettre aux jeunes des îles du Nord de concevoir en lien avec les équipes de la CRF un espace numérique répondant à leur besoin en matière de santé, de prévention et de réduction des risques. 
  • Apporter l’ensemble des informations sur les conduites et comportements à risques et permettre un meilleur accès aux soins à l’ensemble des jeunes des îles du Nord. 
  • Favoriser un espace assertif et d’expression libre pour les jeunes. Permettre ainsi un échange avec les professionnels de santé.

*L’ouragan Irma, classé 5 sur l’échelle de Saffir-Simpson, s’est abattu sur plusieurs territoires caribéens ; parmi les territoires traversés par cet ouragan, les îles françaises de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy, de même que les territoires néerlandais (Sint-Maarten), britannique (Anguilla) et des pays de la région comme Antigua et Barbuda. Irma est considéré comme l’un des ouragans les plus dévastateurs jamais enregistré dans le nord des Antilles, avec des vents de plus de 300 km/h et des vagues pouvant atteindre 10 à 12 mètres.