Un carnet de timbres signé Ben - Croix-Rouge française : on peut le faire grâce à vous

Publié le 21/04/2021

Le 24 avril 2021, La Poste émet un carnet de 10 timbres-poste  illustrés par des mots-images de BEN plein d’espoir, d’engagement et générosité.
La Poste reversera deux euros de don à la Croix-Rouge française pour chaque carnet vendu.

Avec La Poste, les mots d’amour de Ben pour la Croix-Rouge

Dix timbres. Tout un carnet. Ou l'art et la manière de Benjamin Vautier, dit Ben, de  faire circuler sa peinture et sa pensée. Mais également, de façon plus discrète, sa générosité. Pour chaque achat, la Poste reversera 2 euros à la Croix-Rouge française. De quoi offrir deux repas complets aux plus vulnérables. Permettre à une maman de nourrir son bébé durant toute une journée. Ou distribuer six couvertures de survie.

Pour Ben, il était impossible d'hésiter. Tous concernés : "Par les temps qui courent, avoir besoin d'un repas, cela peut arriver à chacun d'entre nous." Alors, il a imaginé quelques messages et tous font mouche. Ainsi ses Mots d'amour accompagneront nos billets doux. Deux slogans," Il va falloir s'adapter" et "Nous finirons par vaincre", résonnent comme un pied-de-nez à la pandémie. "J'aime la vie", écrit encore Ben à qui la Poste et la Croix-Rouge française retournent "Un grand merci".

Cette belle contribution honore un artiste très sollicité, dont l'altruisme ne sert jamais aucun calcul. Dix idées fortes pour un supplément d'âme à nos courriers, "Ben est un faiseur de réconfort et de bonheur."

La Poste et la Croix-Rouge française partenaires depuis 1914

Depuis 2006, ce sont plus de 26 millions d’euros qui ont été reversés par La Poste à la Croix-Rouge française, pour le financement de multiples actions internationales, nationales ou locales menées dans le domaine de la santé, de l'action humanitaire et sociale.  
Le reversement de cette surtaxe a contribué à la mise en place de nombreux projets de la Croix-Rouge française dans des domaines d’activité divers, par exemple :

  • Déploiement de dispositifs itinérants partout en France avec Croix-Rouge sur Roues, structure multiservices allant au-devant des publics précaires qui n’ont pas les moyens de se déplacer dans les unités fixes de l’association.
  • Développement de dispositifs d’accompagnement liés à l’hygiène, si important pour l’estime de soi. Par exemple, la laverie solidaire (qui a pour objectif de mettre à disposition des personnes en situation de vulnérabilité un espace ou elles pourront faire leur lessive gratuitement) ou encore le projet Solidouches (qui permet à des publics qui ne fréquentent quasiment jamais les douches dans les structures sociales – en particulier les femmes et leurs enfants, les jeunes étudiants et les personnes migrantes vivant dans des conditions très précaires – d’accéder à l’hygiène) permettent aux populations accompagnées de trouver aussi un espace convivial d’accueil, d’écoute et d’orientation.
  • Création d’espaces Halte Répit Détente Alzheimer en Normandie et dans l’Hérault. Ces lieux d’accueil non médicalisés proposent des activités adaptées aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et permettent aux aidants de prendre du temps pour eux. Une prise de relais temporaire centrée sur l’écoute et le partage, pour maintenir un lien social malheureusement trop souvent altéré par la maladie et rompre le face à face exclusif entre l’aidant et l’aidé.
  • Amélioration des conditions d’accueil et d’activité dans de nombreuses unités locales de la Croix-Rouge française, par exemple l’unité d’aide alimentaire de l’antenne d’Epinal, de Montauban ou les vestiboutiques de Pontarlier, de Mayotte, de Quimper, de Caux vallée de Seine, etc.
  • Montée en puissance des actions de secourisme, soit par la création de l’activité secourisme à proprement parler (comme dans les Alpes de Haute Provence) ou par la modernisation du matériel secouriste (à Lens par exemple), pour permettre au réseau Croix-Rouge française de former la population aux gestes qui sauvent
  • Mise en place de transports adaptés aux personnes âgées et aux résidents de structures Croix-Rouge française, pour favoriser leur autonomie et maintenir le lien social, comme par exemple dans la région de Tours ou dans les Yvelines.

Le carnet sera disponible à partir du 24 avril 2021, dans les bureaux de poste, par les facteurs, au Musée de La Poste, 34 Boulevard de Vaugirard, 75015 Paris (sous réserve de l’évolution sanitaire),  par abonnement ou par correspondance à Philaposte Service Clients Z.I Avenue Benoît Frachon, BP 10106 Boulazac, 24051 PÉRIGUEUX CEDEX 09, par téléphone au 05 53 03 19 26 et par mail sav-phila.philaposte@laposte.fr sur réservation auprès de votre buraliste et sur le site Internet www.laposte.fr/boutique
Prix de vente : 12,80 € (dont 2 € de don reversé à la Croix-Rouge française)

Concrètement que fait la Croix-Rouge française avec 2 € reversés sur la vente d’un carnet de timbres ?

  • Elle procure 2 repas complets à des personnes vulnérables ;
  • Elle sécurise une mère en lui donnant tout ce qu'il lui faut pour nourrir son bébé pendant une journée ;      
  • Elle distribue 6 couvertures de survie isothermes.