Une canicule qui perd un peu de terrain

Une canicule qui perd un peu de terrain
Publié le 06/07/2015

L’épisode caniculaire annoncé dès le 29 juin dernier a tenu ses promesses : il dure ! Au 6 juillet, 16 départements étaient toujours placés en vigilance orange, contre 26 la veille, et 43 préfectures ont déclenché le niveau 3 d’alerte canicule. Depuis le début de cette vague de chaleur, nos bénévoles sont sur le pont.

La vague de chaleur que la France subit depuis le 30 juin dernier perd du terrain mais se prolonge encore dans 16 départements, maintenus en vigilance orange. En outre, 43 préfectures ont déclenché le niveau 3 ce lundi 6 juillet. Cet épisode caniculaire avait été annoncé comme particulièrement long. Dès le mardi 30 juin, 26 départements ont été placés en vigilance orange, mais ce n’était que provisoire. Dès le 1er juillet, 40 départements étaient touchés. Le pic de chaleur a été atteint le lendemain, avec  51 départements  placés en vigilance orange.

Alerté par Météo France, le centre opérationnel de la Croix-Rouge française assure la veille et l’information de toutes les délégations départementales et territoriales, la coordination des actions et la centralisation de l’information sur ces actions. 

De l’eau et des renforts

Au soir du 6 juillet, nos bénévoles restaient mobilisés dans une trentaine de départements. Les actions les plus classiques en situation de canicule consistent à renforcer le Samu social. Les équipes de maraudes ont été renforcées et les maraudes mêmes démultipliées en journée, afin d’assurer des distributions d’eau aux personnes vulnérables.

canicule_bd

Des actions plus ciblées ont également été menées. Le 3 juillet, notamment, à la demande de la Préfecture de police de Paris, un dispositif de 4 bénévoles a été mis en place dans les gares de Lyon et de Saint-Lazare pour distribuer de l’eau et porter assistance à des voyageurs, à la suite de défaillances techniques sur des voies ferrées.

Le même jour, en région lyonnaise, nos équipes ont assuré des distributions d’eau dans trois camps de Roms. Par ailleurs, les bénévoles sont intervenus au domicile de personnes âgées et isolées. Ce fut le cas le 5 juillet à Saumur, à la Roche-sur-Foron (74) ou encore dans le 73, à la demande des municipalités ou des centres communaux d’action sociale. Plusieurs EHPAD ont en outre fait appel à la Croix-Rouge française, dans le 58, le 38 pour aider les personnes dépendantes.  Enfin, l’Aube et en Saône-et-Loire, ce sont deux hôpitaux qui ont sollicité notre association pour renforcer le service d’accueil des urgences et hydrater les patients.

16 départements sont donc toujours en vigilance orange canicule. La fin d’alerte est prévue le mercredi 8 juillet, au plus tôt. Alors, patience et courage !

Géraldine Drot - Crédit photos : Benjamin Vancrayenest