JMPS 2014 : « Catastrophe naturelle ou urgence du quotidien : savez-vous agir ? »

JMPS 2014 : « Catastrophe naturelle ou urgence du quotidien : savez-vous agir ? »
Publié le 07/08/2014

La Journée mondiale des premiers secours (JMPS), qui aura lieu cette année le 13 septembre, est un des grand rendez-vous de notre association. C’est l’occasion pour tous nos bénévoles et salariés de sensibiliser le plus grand nombre aux gestes de premiers secours. Lancement à Toulouse à partir de 10h.

La JMPS est organisée au niveau mondial, impliquant l’ensemble du Mouvement. La Croix-Rouge française, en tant qu’acteur de référence en matière de secourisme et de soutien aux populations dans les situations d’exception, doit continuer d’alerter le grand public sur l’enjeu majeur que représentent la prévention, les premiers secours et la préparation aux catastrophes.

Le thème de cette édition 2014, impulsé par la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge,  sera : « Héros des premiers secours dans les urgences du quotidien et la catastrophe »

Nous sommes tous des héros !

Le héros, c’est vous, c’est eux, c’est moi, c’est nous… il est essentiel que nous comprenions bien tous notre rôle primordial dans la chaîne de secours afin d’augmenter les chances de survie du plus grand nombre en cas d’accidents.  Nous vous attendons donc nombreux pour vous faire former dans une des villes participantes.


Be a hero. Save lives. IFRC 


Lancement à Toulouse

Le Professeur Jean-Jacques ELEDJAM, Président de la Croix-Rouge française, sera présent à Toulouse, Jardin Raymond VI à partir de 10h pour lancer officiellement et  nationalement cette Journée de sensibilisation.

 14 stands seront ouverts pour vous proposer :

  • Une exposition retraçant les 150 ans de la Croix-Rouge française sur la thématique « La Croix-Rouge d’hier, d’aujourd’hui et de demain »,
  • Pour les petits et grands, plusieurs animations sur la sensibilisation sur le Droit International Humanitaire, avec un jeu de piste pour les enfants et un jeu intergénérationnel,
  • Des  initiations gratuites aux gestes qui sauvent,
  • Une présentation des activités sociales, du secourisme, de la jeunesse, et de formation et des mises en situation. 

L'importance d'être formé

Quelques chiffres qui témoignent de l’importance d’être formés aux gestes de premiers secours, ainsi que de se tenir prêt et de savoir agir en cas d’accidents :

En France, les accidents du quotidien touchent plus de 11 millions de personnes chaque année, dont 4.5 millions font l’objet d’un recours aux urgences. Ces accidents sont responsables de près de 19 000 décès par an, soit 3,6 % du total des décès et sont la 3cause de mortalité en France. En Europe, ce sont 700 000 personnes qui succombent chaque année à un arrêt cardiaque. Seule une personne sur 20 survit à un arrêt cardiaque hors cadre hospitalier. De plus, les secours mettent en moyenne 9 minutes à intervenir en cas d’accident. Or, chaque minute séparant l’arrêt cardiaque de la défibrillation réduit les chances de survie de 10 %, alors qu’avec une défibrillation immédiate le taux de survie est supérieur à 75 %. D’où l’importance d’être formé aux gestes de premiers secours.

S’agissant des catastrophes naturelles, 3,5 milliards d’individus sont susceptibles d’y être confrontés au moins une fois dans leur vie, soit une personne sur deux. Sur la dernière décennie, le nombre de catastrophes naturelles recensées a fortement augmenté, passant d’un peu plus de 4 000 pour les années 1990, à près de 7 000 lors des années 2000, soit une augmentation de 60 %. Les bilans humain et matériel sont également en constante aggravation. Le nombre de morts est passé de 600 000 à 1 200 000 entre les 2 périodes, le nombre de personnes affectées a augmenté de 17 %, passant de 230 à 270 millions. Le coût économique des catastrophes a lui aussi bondi de 12 %, avec en point d’orgue l’année 2010, la plus coûteuse depuis 10 ans (plus de 3 milliards de dégâts, plus de 13 milliards sur les 10 dernières années). De plus, la France est le pays d’Europe le plus touché par les catastrophes naturelles. Dans notre pays plus encore qu’ailleurs, il est donc nécessaire d’être préparé.