Notre histoire

Création et développement de la Croix-Rouge française

Création et développement de la Croix-Rouge française

Avec le temps, notre œuvre trouvera des applications de tous genres et des développements aussi précieux qu’inattendus. Ainsi se prononçait Henry Dunant le 25 mai 1864 lors de la réunion de constitution de la Croix-Rouge française, sous le nom de Société de secours aux blessés militaires (SSBM). Deux autres sociétés viendront s’associer à son action : l’Association des dames françaises en 1879, et l’Union des femmes de France en 1881.


Seconde Guerre mondiale

Seconde Guerre mondiale

Le 07 août 1940, les trois sociétés qui composaient l’association depuis 1864 fusionnent pour former une Croix-Rouge française unique. Cette fusion a pour objectif une meilleure coordination de l’intervention en faveur des prisonniers de guerre, elle va s’avérer tout aussi essentielle pour l’action auprès des populations civiles.


Les guerres de décolonisation

Les guerres de décolonisation

Dès 1870, la Croix-Rouge française s’implante en Algérie, puis dans l’ensemble des colonies, protectorats et pays sous mandat français. Lorsque les guerres de décolonisation surviennent en Indochine puis en Algérie, elle accroit son action en faveur des populations civiles tout en déployant son action sanitaire et sociale en faveur des soldats, aux côtés du Service de santé de l’armée. Elle passera le flambeau aux sociétés nationales de Croix-Rouge et de Croissant-Rouge qui se créent dans les Etats nouvellement indépendants.


L'accueil des réfugiés du Sud-Est asiatique (1975-1990)

L'accueil des réfugiés du Sud-Est asiatique (1975-1990)

Symbole de protection, la Croix-Rouge intervient sans a priori idéologique et sans jugement auprès des personnes migrantes. Elle accueille toute personne en situation de précarité sans condition préalable ni distinction de sexe, de race, de religion, de nationalité, de condition sociale, d’appartenance politique ou idéologique.